Nouveau coup de boutoir contre le numerus clausus !

Dans le viseur de l'institut Montaigne !

"Accès aux soins : en finir avec la facture territoriale" : le rapport de l'Institut Montaigne égratigne lui aussi le numerus clausus. Ce mécanisme de régulation a déjà été critiqué devant la concurrence des universités étrangères. Le Think tank le juge trop lent à réagir devant la pénurie actuelle qui nous frappe : une sélection en première année ne permet de jouer sur la démographie que 10 ans après. De plus, le numerus clausus ne joue pas sur la répartition territoriale des médecins puisque nous pouvons décider de nous installer sans contrainte à la fin de nos études… Serait ce un nouveau message pour nous parquer dans les déserts à la fin de notre internat ?

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La nouvelle opportunité offerte par MSF
Il y a des étapes à ne pas brûler !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.