Neurologie à Nice : parce qu'il manque d'internes

C'est bien mais...

La neurologie est la 18ème spécialité choisie à Nice (sur 27) par les futurs internes, au classement 2013. Pourquoi la Côte d’Azur n’attire-t-elle pas les futurs neurologues ? Marion, interne de neurologie à Nice nous répond.

Parce que…« il y a peu d’internes, et donc beaucoup de travail »

Parce que… « on n’a pas trop le temps de faire un travail personnel (biblio, etc.) »

Parce que… « on gère beaucoup le service »

Parce que… « on a peut-être plus de gardes qu’ailleurs (5 par mois) »

EN BREF :
« Franchement, c’est moins pire que d’autres villes ! La formation est très pratique et plutôt bonne. Je pense qu’il n’y pas beaucoup de différences avec les autres villes. »

 

 

Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les médecins généralistes maîtres de stage universitaires (MSU) du Poitou-Charentes sortent de la grève d’accueil des étudiants. Ceux d’Aix-Marseille...
Mais attention elle est bien celle-lÀ !
À la veille de l’ouverture du séminaire des internes en santé publique, What’s up Doc revient sur cette spécialité qui a encore du mal à s’imposer.  

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.