Mobilisation réussie des médecins… en Turquie

Il n’y a pas qu’en France que les blouses blanches voient rouge

Des milliers de professionnels de santé dans la rue, ça vous dit quelque chose ? Des médecins, des infirmiers, des laborantins unis contre leur gouvernement, vous trouvez cela familier ? Des cercueils que l’on promène dans les manifs pour montrer à quel point les autorités sont sur le point de tuer le système de santé, vous avez déjà vu ça ?

Bien sûr… Sauf que tout cela ne se passait pas à Paris dimanche dernier, mais en Turquie, le vendredi 13 mars. D’Istanbul à Ankara en passant par Izmir, des milliers de blouses blanches se sont réunies dans les principales villes du pays pour faire valoir leurs revendications.

En Turquie, pas de grande loi santé à combattre, les préoccupations sont plus terre-à-terre : augmentation de salaire, paiement des heures supplémentaires, amélioration des conditions de travail, diminution du nombre de patients par praticien…

Rasit Tükel, vice-président du Syndicat des Médecins Turcs cité par le « Today’s Zaman », expliquait les doléances du corps médical quelques jours plus tôt : « Nous souffrons tous dans un système de santé où les contributions payées par les patients augmentent en permanence […]. Nous travaillons pendant de longues heures qui ne nous seront jamais payées […], dans un système qui pousse toujours à la performance ».

Gageons que certains trouveront dans ces paroles comme un écho à leurs propres conditions de travail… Alors, travailleurs (de santé) de tous les pays, unissez-vous ?

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La branche assurance maladie de la Sécurité Sociale est déficitaire. Déficitaire au niveau des hôpitaux, des médicaments, des examens. Et nous sommes...
Famille VS médecins, un énième épisode
Propositions surprise d’un orateur surprenant

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.