L’expo nomade de MSF plante sa tente dans les CHU de France

Un message clé : la médecine humanitaire est une médecine comme les autres

« D’un hôpital à l’autre ». Le titre de l’exposition de MSF a tout d’une ellipse. « D’un hôpital (chez nous) à l’autre (là-bas), les moyens sont différents, mais les exigences sont les mêmes », faudrait-il dire s’il était possible d’allonger les titres à volonté. Car c’est le message principal de cette opération itinérante organisée par les célèbres « french doctors » : travailler en humanitaire, cela ne veut pas dire abaisser la qualité des soins.

Le Dr. Pascale van den Ostende, qui a la charge de l'exposition, écume depuis 2012 les facs de médecine avec ses panneaux et ses posters. En 3 ans, elle s’est installée dans 47 sites et a accueilli plus de 8 600 visiteurs… dont « What’s Up Doc », venu en voisin lorsque « d’un hôpital à l’autre » a fait étape au Kremlin-Bicêtre en avril dernier.

Du matériel de pointe, adapté aux conditions du terrain

Les stands couvrent différents domaines : pharmacie, bloc opératoire, labo… devant chacun d’entre eux, Pascale explique comment MSF s’y prend pour satisfaire à ses exigences de qualité tout en s’adaptant aux spécificités du terrain.

La preuve par l’exemple, avec le comptage des CD4 pour les patients atteints par le VIH. Notre guide explique qu’au lieu d’utiliser une machine lourde et complexe qui donne ses résultats après plusieurs heures, l’ONG préfère des tests plus légers et plus simples. Elle les montre fièrement à son public : grâce à cet outil, en 20 minutes, le résultat est connu.

« Cela coûte plus cher », admet la maîtresse des lieux, « mais nous avons une vision de santé publique : si le malade nous échappe pendant qu’il attend ses résultats, ce n’est intéressant pour personne ». Et, insiste Pascale, cela permet de fournir aux patients une qualité de soins équivalente à celle que l’on trouve dans des pays aux revenus plus élevés.

Visite guidée

Chaque visiteur a droit à une visite guidée et peut poser toutes ses questions.Car l’objectif de MSF est d’informer, d’expliquer, mais aussi de recruter. Un responsable des ressources humaines de l’association accompagne d’ailleurs toujours Pascale sur les expos pour renseigner les éventuels candidats.

A ce propos, « d’un hôpital à l’autre » entamera une grande tournée à l’automne : Saint-Etienne, Lyon, Marseille, Castres, Toulouse, Bordeaux, Poitiers… MSF sera dans votre ville !

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.