Les universités étrangères seront repoussées en dehors de nos frontières

et l’examen national classant restera national

Le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche a finalement été validé par le Senat. Ce texte rétabli le caractère national des ECN qui avait été initialement proposé pour lutter (inefficacement) contre les déserts médicaux. Autre modification intéressante, introduite pour lutter contre les universités étrangères qui voulaient préparer aux études de médecine sans numerus clausus… Pour s’installer en France, les facultés de médecine devront demander l’autorisation au ministère de la santé et devront s’associer à une université publique. Autant dire que l’université Fernando Pessoa qui s’est déjà installée à Toulon peut commencer à plier bagages !

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Clara De Bort
Le 5 décembre 2019, l’ARS Guyane a réuni les internes du territoire lors d’une soirée qui leur était consacrée. Organisée à l’initiative de sa...
Rencontre avec le Pr Benoît Schlemmer
Souvenirs, souvenirs

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.