Le doux rêve des centres de santé

Les maisons et centres de santé au coeur des discours politiques

Qu’ils sont beaux les discours des femmes et hommes politiques ! D’une simplicité qui en fait oublier le principe de réalité ! Aux inégalités de santé, il est une réponse si évidente : fabriquer ici et là des centres de santé et maisons de santé. Ces lieux de soins multidisciplinaires où tout un chacun peut venir se soigner pour la modique somme du tarif conventionné.

Aux Municipales de Paris - ville qui a perdu 20% des ses médecins généralistes entre 2007 et 2013- c’est l’effervescence. Quand Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) propose, selon le Quotidien du Médecin, des « pôles de santé par arrondissement », Anne Hidalgo (PS) promet la création de centres et de maisons de santé.

Personne ne peut nier les intérêts sanitaires de ces dispositifs, mais encore faudrait-il qu’ils fonctionnent correctement. A trop rêver on oublie le principe de réalité qui porte le nom de… La rentabilité. Car, selon le Quotidien du Médecin, l’équilibre économique des centres de santé est encore loin d’être gagné.

Par sûr non plus que, parmi nous, les médecins, même les plus motivés, se bousculent au portillon. On peut se demander si les candidates parisiennes nous avaient consulté avant de proposer la création de ces structures ? A priori non, avance un article publié dans Le Monde.

Ceci dit, il n'est jamais trop tard... Nous avons hâte de rapporter un futur mais proche entretien des candidates avec nos confères parisiens, qui sait ?

 

 

 

Source: 

What's up doc - publié par AP 09/12/2013

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L’enquête diligentée par l’AP-HP et l’agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France sur l’utilisation du système d’information Si-Vic rend des...
Partie 2 : Avec les patients

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.