La surpopulation guette nos internes ?

Une solution pour les envoyer À la campagne ?

A la rentrée, c'est 7.820 postes d’internes qui vont grossir nos rangs ! Le flux n'est pas prêt de s'interrompre puisque les prochaines promotions dépasseront + de 8.000.

On peut se demander simplement si les capacités de formation seront capables d'absorber ce flux ?

Qu'en pensez-vous ?
La tâche risque d'être ardue, surtout pour les spécialités qui augmentent brutalement leurs effectifs :
- gynéco' : +36,6%,
- médecine du travail : +11,1%
- médecine gé': +7,2%.
La solution réside peut-être dans l'expatriation de notre formation... dans les campagnes…
Une solution de lutte contre la désertification ?

Soit, mais est-ce une solution louable pour notre formation ?

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

A little more, a little more.
#sacrifice_sanitaire
À quelques jours du début de la procédure de choix de postes d'internat pour la promo ECNi 2019, WUD fait le point sur les voeux (a priori exaucés)...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.