IVG : Une histoire de choix

Le combat n'est pas gagné

Plus de 40 ans après une victoire acquise dans la douleur pour dépénaliser l’interruption volontaire de grossesse, le combat n’est toujours pas gagné. La génération des médecins militants des années 70 se retire, et laisse derrière elle un vide pour les femmes.
Le choix. Dans les échanges avec les acteurs et les militants qui soutiennent l’accès à l’IVG, le mot revient sans cesse. Lorsqu’il s’agit d’avorter, les femmes doivent avoir le choix. Un choix éclairé, à la lumière des techniques et des dispositions légales. Un choix de lieu, en ville ou à l’hôpital. Un choix qui doit être en accord avec ce que l’acte représente pour la femme, et avec l’accompagnement dont elle a besoin.
Pour la suite, retrouvez cet article dans le dernier numéro de What's up Doc !
Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Ce qu'on repproche à la ministre
La mobilisation des médecins généralistes
27 chefs de service de l'hôpital Robert Debré ont démissionné ce matin de leurs fonctions administratives. Hier, 54 professeurs et chefs de service...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.