Femme médecin, et alors ?

Au début de mes études,avec le nombre de filles en première et deuxième années de médecine, notre présence dans le métier m’était apparue comme une évidence.

Mais très vite, la place que nous occupions ne s’est pas révélée aussi imposante. Féminisation de la profession peut-être, mais pour quel(s) changement(s) vraiment ?

En cours d’externat, j’ai commencé à réaliser que mes professeurs n’étaient presque jamais des femmes. Devenue interne, pourtant plus responsable dans la prise en charge des patients, j’ai constaté la prégnance de l’image masculine du médecin. À l’évidence, les garçons étaient toujours docteurs, quand je n’étais au mieux qu’assistante, infirmière ou aide-soignante…

Puis évoluant dans la sphère hospitalière, voilà donc que je ne rencontre plus que des « hommes-patrons », des « hommes-présidents de CME », des « hommes-coordonnateurs de DES », des « hommes-directeurs »…

De quoi crier à la fin, mais : où sont les femmes ?!

"Le vrai problème est l’extrême difficulté à gérer de façon harmonieuse une vie  professionnelle riche et une vie familiale équilibrée, et j’en ajouterai une troisième, la vie de femme."

Portrait de La rédaction
article du WUD 1

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.