Covid-19 : À Singapour, la primaire à distance en ligne de mire

À partir de la fin du mois de septembre, les élèves de primaire singapouriens sont invités à étudier de chez eux. Une décision qui s’explique par une hausse inquiétante des cas de contamination.

À Singapour, une nouvelle vague de Covid contraint les écoles à relancer l’enseignement en ligne. Ce samedi, le ministère de l’Éducation a annoncé que les écoles primaires passeront à l’apprentissage à domicile pour une durée de dix jours.

La veille, le gouvernement singapourien a annoncé que 935 nouveaux cas de contaminations de Covid-19 avaient été recensés dans ce pays dominé par le variant Delta. Une hausse vertigineuse des infections que Singapour n’avait pas observé depuis le mois d’avril de l’année dernière.

Pour faire face à cette courbe, les élèves de primaire, répartis entre six échelons, sont donc invités à rester chez eux. Cela, à partir du 25 septembre pour les cinq premiers échelons et du 25 septembre pour le dernier. 

Une décision prise notamment pour minimiser le risque de transmission en milieu scolaire à l’approche de l’examen national de fin cursus des sixième année. Et  le ministre de l'Éducation, Chan Chun Sing, de déclarer :

À l'approche des examens écrits du PSLE (Primary School Leaving Examination), nous prendrons de nouvelles mesures pour protéger les élèves qui ne sont pas encore médicalement éligibles à la vaccination et donner aux parents et aux élèves une plus grande tranquillité d'esprit.

Si 80 % de la population singapourienne a été vaccinée, le gouvernement s’interroge désormais sur la possibilité de vacciner les enfants de moins de 12 ans dès 2022.

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Euthanasie.

"L'euthanasie est un soin comme un autre, à la différence que c'est un soin final" : Marc Decroly a accompagné plus d'une centaine de patients jusqu'...

Une femme médecin de l'unité médico-judiciaire d'Angers a été retenue en otage mardi pendant plus d'une heure par un détenu de la maison d'arrêt de...

Le tribunal correctionnel de Fontainebleau a condamné lundi une ex-directrice d'Ehpad à un an de prison avec sursis pour avoir travaillé dans une...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.