Big matching ? Big grève pour l'Isni

L'intersyndicale nationale des internes (Isni) a décidé de participer à la mobilisation du 30 novembre et de se mettre en grève illimitée à partir du 10 décembre, pour s'opposer aux réformes en cours. 

On sentait la mobilisation venir, maintenant c’est officiel. L’intersyndicale nationale des internes (Isni) a déclaré un préavis de grève illimitée à partir du 10 décembre 2019 et participera à la mobilisation du 30 novembre 2019. Est-ce la procédure de big matching qui a mis le feu au poudre ? Ce process, instauré par la réforme du troisième cycle des études médicales (R3C) ne sera effectif qu’en novembre 2020, lors de la phase de consolidation, pour les internes de la promotion 2017. Les internes en médecine générale ne sont pas concernés, car il n’ont pas de phase de consolidation.

Le big matching comment ça se passe ? Les choix de stage des internes et ceux des maitres de stage sont confiés à un algorithme qui, en fonction des desideratas de chacun, propose la meilleure combinaison. Du moins, c'est ce que les pouvoirs publics avancent. Les internes de leur côté ont peur d'une sélection à la tête du client... Des étudiants responsables de syndicats s’en sont émus sur les réseaux sociaux :

L’Isni a obtenu un report de cette réforme :

Outre le big matching, les motifs ne manquent pas : les restrictions budgétaires inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2020, les revendications salariales demandées par les collectifs Inter-urgence, et inter-hôpitaux, etc. L’Isni avance aussi ses propres revendications généralistes, comme la suppression de l’article 3 du PLFSS, un Ondam à 4,4% (plutôt que 2,1%), une reprise de la dette des hôpitaux par l’État et non par la sécurité sociale. Mais aussi d’autres doléances plus étudiantes : décompte horaire du temps de travail et paiement des heures supplémentaires, aide au logement indexée sur le prix de l’immobilier, revalorisation des indemnités de garde, investissements de fonds publics pour compenser la suppression des frais d’hospitalité du privé, maintien des règles concernant les licences de remplacement…

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Partir en interchu à Genève
Maîtriser la recherche avancée pour des résultats encore plus pertinents !
100 ans de guerre en perspective ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.