2020, année de la fermeture de lits ?

Selon un rapport de la Drees, 5 700 lits ont été fermés en 2020. En parallèle, les places d’hospitalisation partielles augmentent.

En pleine crise, fermez des lits. Absurde ? Et pourtant, vrai. Selon le rapport de la Drees publié ce mercredi 29 septembre, 5 700 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2020 dans les établissements de santé.

« En 2020, 1 342 hôpitaux publics, 667 établissements privés à but non lucratif et 974 cliniques privées composent le paysage hospitalier français », peut-on lire dans l’étude, soit un chiffre en large baisse. « Les capacités d’accueil de ces 2 983 établissements de santé se répartissent entre hospitalisation complète (387 000 lits) et partielle (80 000 places). »

Le contexte épidémique est notamment mis en avant pour expliquer ce phénomène. Déprogrammations massives, chambres doubles transformées en simples pour un meilleur isolement des malades... Les raisons avancées sont diverses et dues à cette situation inédite. 

En revanche, côté lits de réanimation, c’est le yoyo, pour finir sur une hausse de 14,5% en fin d’année 2020. L’ambulatoire a progressé avec 1 369 places supplémentaires d’hospitalisation de jour. L’hospitalisation à domicile a elle aussi augmenté de 10,8 %.

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Le gouvernement a annoncé lundi la signature d'un protocole d'accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes, à la veille d'...

La capacité de l’hôpital, déjà fissuré de toute part, à tenir face à l’onde de choc de la pandémie en a étonné plus d’un. Vendredi 19 novembre se...

C’est l’une des promesses du Ségur : renforcer l’attractivité des carrières hospitalo-universitaires, alors que la profession accuse une baisse...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.