Agnès Buzyn et les internes : best of en images

Diaporama Diaporama

Tandis que la France se soulève et que l’hôpital est dans la rue, retour en images sur les annonces de la ministre (interviewée par WUD cette semaine) actuellement décriée par les médecins. Photos : Pierre Emko.
 

1/9
Disapo slid

Temps de travail : « Je propose que tous les ans, les commissions médicales d’établissement s’emparent de ce sujet et fassent un bilan du temps de travail des étudiants. Il sera joint aux compte-rendus des CME. Les établissements pourront se comparer, les étudiants être informés. » Photos : Pierre Emko

Disapo slid

Bilans annuels en CME : « Si l’on fait le constat qu’il y a des manquements répétés et manifestes, je suis prête à dire qu’il faudra des sanctions financières pour ces établissements afin qu’ils corrigent le tir. » Photos : Pierre Emko

Disapo slid

Rémunération des heures supplémentaires : « Il y a une demande sur un décompte à l’heure du temps de travail. Je trouve que cela positionne étrangement les médecins à l’hôpital. Je souhaite repositionner les médecins dans la gouvernance des hôpitaux et je n’imagine pas qu’en position d’encadrement, on puisse pointer et compter ainsi ses heures. Je n’y suis donc pas favorable. » Photos : Pierre Emko
 

Disapo slid

Demi-garde : « Sur la rémunération, il y a beaucoup d’internes qui font des demi-gardes ou travaillent le soir jusqu’à 23 heures ou plus, sans pour autant que ce temps supplémentaire soit rémunéré. Je suis prête à travailler sur la rémunération de demi-garde, comme cela existe pour les praticiens hospitaliers. » Photos : Pierre Emko

Disapo slid

Prime logement : « Le logement est une vraie difficulté, essentiellement en région parisienne. Je suis prête à travailler sur l’élargissement, aux internes franciliens, surtout en début d’exercice, de la prime de « vie chère » en place pour les soignants franciliens. » Photos : Pierre Emko
 

Disapo slid

Revalorisation des docteurs juniors : « Il est prévu pour la première année de docteur junior une prime de 5.000 euros annuels, ce qui permet d’arriver à une rémunération globale à mi-chemin entre la rémunération d’un interne et celle d’un chef de clinique. Pour ceux qui seront amenés à faire une deuxième année, les chirurgiens, nous montons cette prime à 6.000 euros la deuxième année. » Photos : Pierre Emko

Disapo slid

Big matching : « Je veux rassurer les étudiants. C’est juste une façon un peu rénovée de choisir son stage en appariant un étudiant avec son parcours et son projet à un stage qui sera le plus à même de l’accueillir et de l’accompagner. Nous construisons actuellement un algorithme qui permet de bien prendre en compte les désideratas des étudiants. » Photos : Pierre Emko
 

Disapo slid

Licence de remplacement : « Mais je n’ai aucunement l’intention de supprimer le remplacement, ce qui serait contreproductif tant pour les étudiants que les médecins remplacés. Photos : Pierre Emko

Disapo slid

Paces : « La Paces, tout le monde sait que c’est un scandale national : 80% de ces jeunes brillants qui l’ont ratée et sont cassés pour le restant de leurs études, car ils n’ont pas réussi un concours basé uniquement sur le bachotage… Tout le monde peut s’enorgueillir d’avoir mis fin à la Paces. » Photos : Pierre Emko

Tandis que la France se soulève et que l’hôpital est dans la rue, retour en images sur les annonces de la ministre (interviewée par WUD cette semaine) actuellement décriée par les médecins. Photos : Pierre Emko.
 

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

552 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers