Viva la Vega

Ciné week-end: Une Femme Fantastique, de S. Lelio (sortie le 12 juillet 2017)

Marina et Orlando forment un couple atypique. Ce n'est pas leur différence d'âge qui choque le plus leur entourage, mais le fait que Marina soit transgenre. Alors, quand Orlando meurt brutalement d'une rupture d'anévrysme, le rejet et la haine de la société envers Daniela, jusque là contenus par la protection bienveillante d'Orlando, vont pouvoir exploser au grand jour...Un film déchirant.

Il faut aller voir Une Femme Fantastique! Vous y découvrirez un cri de colère et une célébration de l'amour d'une pureté rarement égalée. Sebastian Lelio, après Gloria, prolonge sa filiation avec Cassavetes en nous offrant un portrait magistral de femme luttant pour rester elle-même. Menacée de disparaître aux yeux d'une société qui fait tout pour la rejeter, Marina ne se bat pas pour ses droits, ni même pour sa dignité, mais tente désespérément de se convaincre que, par-delà la mort, le couple qu'elle formait avec l'homme qu'elle aimait a laissé une preuve de l'existence de leur amour. Pour elle-même bien sûr, et peut-être aussi pour tous ceux qui ne la comprennent pas.

C'est cette longue course vers la possibilité d'un deuil, qui bien sûr est doublée d'une cause qui la dépasse, que nous suivons de bout en bout, sans jamais perdre une seconde la proximité émotionnelle qui nous lie à son héroïne, que Sebastian Lelio filme avec une sincérité que n'atténue pas son sens aigu de la mise en scène.

Dans le rôle titre, l'actrice Daniela Vega est exceptionnelle. Tendue vers un seul but et malmenée par les pires violences physiques et psychiques, mais ne renonçant jamais, elle est tout sauf la "chimère" ostracisée de façon méthodique par tous ceux qui l'affrontent. Qu'elle soit transgenre apporte probablement beaucoup à l'authenticité du personnage, mais importe peu: elle est Marina et la porte, sur ses épaules d'actrice révélant une belle obstination, vers des sommets d'humanité.

Source: 

Guillaume de la Chapelle

Portrait de Guillaume de la Chapelle

Vous aimerez aussi

Ciné week-end: Blind: Un rêve éveillé, de E. Vogt (sortie le 29 avril 2015)
Ciné week-end : Jusqu'à la garde, de X. Legrand (sortie le 7 février 2018)
Ciné week-end : Valley of Love, de G. Nicloux (sortie le 17 juin 2015)

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.