Vaccination des soignants : le CNOM vise la troisième dose

Le CNOM souhaite que les soignants soient prioritaires sur la troisième dose. Une demande que l’ordre des médecins explique par la nécessité d’assurer la continuité et la sécurité des soins.

Jamais deux sans trois. Une semaine avant l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale pour les soignants, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a décidé d’exiger un rappel vaccinal pour les professionnels de santé.

« L’Ordre des médecins demande que les médecins et tous les professionnels de santé aient accès dès à présent au rappel vaccinal contre la Covid-19 », a écrit l’organisation dans un communiqué publié le 7 septembre. Une demande qu'il justifie par le « risque de baisse d’efficacité des vaccins au-delà de six mois après un schéma vaccinal complet ».

L'Ordre des médecins n’est pas la première institution à prôner une nouvelle salve vaccinale. Pour rappel, la Haute Autorité de Santé recommande depuis fin août une nouvelle dose aux populations les plus fragiles. Une short list que le CNOM souhaite donc voir élargie aux soignants. « L’Ordre des médecins demande que les médecins et tous les professionnels de santé soient considérés comme prioritaires pour l’accès à ce rappel, comme ils l’ont été au début de la campagne de vaccination », argue l'institution. 

Cette nouvelle dose pourrait, selon le CNOM, garantir la continuité mais également la sécurité des soins. Un combo auquel l'Ordre des Médecins ajoute l'ambition d'exemplarité vaccinale des professionnels de santé. 

À lire aussi : 

Troisième dose : Feu vert de la HAS pour les plus de 65 ans

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

En partenariat avec la CNAM, le groupe Point Vision vient de lancer un centre de téléconsultation ophtalmologique. Une expérimentation débutée il y a...

Les gouvernements successifs ont tous buté sur le problème des déserts médicaux. Comment faire reculer ces zones géographiques où l’accès aux soins...

D’après l’OMS, augmenter les taxes sur l’alcool permettrait de diminuer le nombre de cancer en Europe. Une conviction défendue par le biais d’une...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.