Précis d'Anat' estival

Petit tour d’horizon des meilleures app’ dédiées à l’imagerie médicale. Si les radiologues y retrouveront leurs bases, les autres spécialistes se réconcilieront sans doute avec les différents types de coupes. De quoi ne plus jamais tomber sur un os !

Mesures musculosquelettiques

Note globale 17,5/20*

En 2014, hors de question de continuer à apprendre par coeur ! Même les ECN passent au format tablette ! Alors qu’attend-on pour les atlas ? !

Les radiologues, orthopédistes, rhumatologues, MPR et autres experts de l'appareil locomoteur connaissent déjà bien cet ouvrage d’Elsevier Masson. Le voici à présent en version digitale pour ne plus jamais être torturé avec les angles et les mesures.

Les + : Application intuitive / Memorandum exhaustif / Moins cher que le livre qu’elle remplace

Les - : Aucune possibilité de zoomer

Disponible sur iOS seulement

29,99€

 

Imagerie du cancer de la prostate

Note globale 17/20*

Pour se former à l’interprétation de l’IRM du cancer prostatique de manière didactique - et onéreuse… -, voici LE must-have ! Conçue par un confrère du CHRU de Lille, l’application propose des fiches, des cas cliniques de difficulté croissante avec une icono très riche. Les corrections sont de très bon niveau et permettent de visualiser sa progression. Qui a besoin d'une excuse pour acheter un iPad ?

Les + : Qualité de l’iconographie / Richesse du contenu / Paramétrage de l’apprentissage / Bonne ergonomie / Accessible aux débutants / Fonctionne sans réseau

Les - : Le prix !

Disponible sur iPad seulement

33,99 €

 

Monster Anatomy HD des membres inférieurs

Note globale 16,5/20*

Question application, le génie digital germe de toutes parts. Et la qualité reste au rendez-vous du côté des radiologues du CHU de Nancy cette fois-ci, qui ont créé cet atlas radio-anatomique (IRM) dédié aux membres inférieurs. Fluide, complète et bien annotée dans les 3 plans, une app’ qui a séduit la rédaction !

Les + : Qualité des images / Fluidité et ergonomie / Interactivité de l’atlas / Segmentation des types de légendes / Fonction zoom

Les - : Quelques rares légendes manquantes / Séquence T1 uniquement

Disponible sur iOS

16,99€

 

Musculoskeletal Ultrasound

Note globale 16/20*

Pour s’y retrouver dans les labyrinthes vasculaires des membres sup’ et inf’, un bon fil d'Ariane s’impose.

Disponible en français comme en anglais, voire en espagnol et portugais – on ne sait jamais ! –, cette app’ est la version numérisée d’un atlas de référence en échographie vasculaire réalisé par quelques confrères.

La navigation fluide facilite son usage mais on regrette vraiment qu’il n’existe pas de version iPad ou Android pour en libérer tout le potentiel en routine…

Les + : Richesse du contenu : 423 images normales et 328 cas pathologiques ! / Qualité des iconographies / Utile au quotidien quel que soit son niveau

Les - : iPhone uniquement

Disponible seulement sur iOS

29,99 €

 

RealWorld Radiology

Note globale 14/20*

Externe, interne - voire senior ! - on a tous déjà séché devant une « banale » radio de poumon, RP pour les intimes. Et, cette fois-ci, les secours nous viennent tout droit du Canada avec cette app’ qui propose pas moins de 30 cas cliniques « comme en vrai » : sémiologie, clichés face et profil voire incidences particulières si nécessaire. L’interprétation finale est détaillée avec même une légende qui se superpose sur le cliché.

Autodiscipline oblige, il est même possible de cacher les explications pour ne pas tricher, tabernacle !

Les + : L’essentiel de la RP / Clichés de qualité / Possibilité de zoomer / Tri par patho ou par anomalie / Rapport qualité/prix

Les - : Non dispo sur iPad / Non exhaustive

Disponible seulement sur iPhone

2,69 €

 

 

Article réalisé avec la collaboration de dmdpost.com*

 

*Ces notes sont attribuées sur www.dmdpost.com, site spécialisé dans l’évaluation des applis mobiles en santé. La notation sur 20 proposée est obtenue par la pondération de 9 familles de critères objectifs (la présence d’une biblio, la réalisation avec des professionnels de santé, l’absence de bug, etc.) et de 4 familles de critères subjectifs (intérêt médical, design, ergonomie et rapport qualité/prix).

Portrait de La rédaction
article du WUD 14

 

Vous aimerez aussi

Knok knok ! It’s the doctor !
Pourquoi ne pas développer une appli entre les cours, les concours, les patients, les staffs et les gardes ? What’s Up Doc s’est penché sur celles et...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.