Notre consultation : qui paie la note ?

Pour comprendre les débats sur le tiers payant généralisé et les difficultés d’accès financier aux soins, mieux vaut revenir À la base : qui paye quoi ?

Le prix de notre consultation se partage entre le patient, la sécu, sa complémentaire santé. Plusieurs variables à cette répartition : entre autres le secteur d'exercice choisi et la couverture santé du patient.

La consultation de secteur 1 : qui paie quoi ?
Partons d’une consultation-type de médecine générale de secteur 1 dont le tarif conventionnel a été défini à 23 €. La Sécu prend en charge 15,10 € : c'est la part obligatoire. Reste alors la participation forfaitaire de 1 €, non remboursable, à charge du patient.

Vient alors le fameux ticket modérateur de 6,90 €, soit la part complémentaire. Elle est payée par le patient, par sa complémentaire santé, ou encore par la CMU-C.


Répartition de la prise en charge d'une consultation de médecine générale de secteur 1 à 23 € :

La consultation de secteur 2 : la mutuelle (ou le patient) paie le dépassement
Dans le cas d’une consultation spécialiste de secteur 2 (hors psychiatre), la Sécu assure un remboursement de 70 %… du tarif conventionné à 23 €. Soit les mêmes 15,10 € remboursés pour une consultation de généraliste en secteur 1. En tenant compte de la participation forfaitaire obligatoire de 1 €, la part complémentaire joue la variable d’ajustement en fonction du montant de nos honoraires. C’est donc au patient, à sa mutuelle ou à son assurance privée d’en faire les frais.

Répartition de la prise en charge d'une consultation de spécialiste de secteur 2 à 60 € :


  

Portrait de La rédaction
article du WUD 11

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.