Médecins remplaçants : enfin une indemnisation pour perte d’activité

La Cnam va mettre en place une indemnisation pour compenser la perte d’activité des médecins remplaçants. L‘action de sept syndicats (Reagjir, CSMF, FMF, Isnar-IMG, MG France, Isni, Jeunes médecins) a porté ses fruits.

« Au vu de la baisse d’activité due à l’épidémie, il y a eu une annulation massive de remplacements à partir de mi-mars », dénonçait début mai Laure Dominjon, présidente du syndicat Reagjir, qui expliquait que les médecins remplaçants « étaient les plus touchés », sans qu’aucune compensation ne leur soit proposée. Mais l’eau a coulé sous les ponts depuis.
 
En effet, la Cnam a finalement trouvé une solution pour mettre en place une indemnisation pour perte d’activité, se félicite dans un communiqué la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français) qui précise que cette indemnisation « ne prend en compte qu’une partie des remplaçants et des remplacements sur la base de l’antériorité ». Mais pour le syndicat, il s’agit d’un « signe montrant que cette activité de remplacement doit être soutenue dans la vie professionnelle d’un médecin ».

Soutenir la jeune génération

L‘action des sept syndicats (Reagjir, CSMF, FMF, Isnar-IMG, MG France, Isni, Jeunes médecins), pour mettre en place rapidement un plan de compensation de perte d’activité des médecins remplaçants, a donc porté ses fruits. Il s’agissait avant tout de « soutenir la jeune génération qui représente l’avenir de notre profession et sans laquelle le système de santé de demain ne pourra se construire », selon le communiqué.
 
La CSMF salue donc cette action unitaire qui « a permis d’obtenir ce résultat pour les jeunes collègues aux côtés desquels elle se situe, fidèle à sa vocation de défendre les médecins de toutes les catégories ».
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Un décret publié au JO du 15 mars rend effectif un dispositif simplifié de déclaration des cotisations sociales des médecins remplaçants, en leur...
Parcours d’une ancienne consultante en audit financier
Qui limiteront les dépassements !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.