Mauvais coup pour les vingtenaires

La libido et la satisfaction sexuelle des jeunes ne seraient pas folichonnes

L’échec est le fondement de la réussite. Aussi bien en matière d’éducation que de …sexualité. Une étude canadienne parue dans le Journal of Sexual Medicine vient de mettre en lumière l’insatisfaction sexuelle des jeunes. L’enquête, menée auprès de 400 jeunes de 16 à 21 ans et plus particulièrement sur les 2/3 dévirginés, relève des troubles de l’érection chez 1 garçon sur 4. Mais pas seulement… L’étude constate également un manque de libido chez 1 jeune sur 5, et une insatisfaction sexuelle chez 18% des garçons interrogés ! 

Les jeunes seraient-ils moins satisfaits que la génération précédente ? Plus stressés, seraient-ils par la performance ? Peut-être, mais faute d’études antérieures sur le sujet, le constat ne peut être fait. Bon, rassurons toute suite les plus jeunes d’entre nous : selon le figaro.fr les problèmes d’érection perdent en fréquence à mesure que l’expérience grandit. Encore mieux, l’étude montre que la satisfaction sexuelle est plus haute lorsqu’on est engagé dans une relation de couple. Comme disait un certain Cervantes, mieux vaut la honte sur le visage que la tache dans le cœur. A bon entendeur.

Source: 

What's up doc - publié par AP 26/01/2014

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

De l'autre côté du miroir
La fonction publique est-elle motivée ?
Non vous n'allez pas nous croire ...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.