L’OMS stoppe définitivement ses essais sur l’hydoxychloroquine contre la Covid19

Article Article

L'OMS a décidé de stopper définitivement les essais sur l'hydroxychloroquine, ne constatant aucun bénéfice pour les patients Covid19. 

L’OMS stoppe définitivement ses essais sur l’hydoxychloroquine contre la Covid19

Si le Dr Tedros, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), s'est félicité hier des essais concluants menés par les investigateurs de l’essai Recovery au sujet du médicament Dexamethasone dans le traitement contre la Covid19, il en va tout autrement de ses essais sur l’hydroxycloroquine.

Hier, l’Organisation mondiale de la santé a en effet annoncé qu’elle avait décidé de stopper définitivement son bras Hydroxychloroquine de son essai solidarité :

« Après délibération, les investigateurs de l’essai solidarité ont conclu que le bras hydroxychloroquine de l’essai solidarité serait stoppé », a annoncé Ana Maria Henao-Restrepo, experte de l’OMS. Cette décision a été prise après avoir constaté que, aussi bien les résultats de l’essai Solidarité que ceux de Recovery n’ont démontré aucun bénéfice de l’hydroxychloroquine pour les patients covid19. Les données de ces études « montrent que l’hydroxychloroquine n’ont pas réduit la mortalité des patients covid19 ». La FDA avait retiré l’autorisation en procédure d’urgence de l’hydroxychloroquine dans le traitement contre la Covid19. L’OMS avait déjà stoppé temporairement son bras hydroxychloroquine après la publication d’une étude publiée dans The Lancet qui montrait que l’hydoxychloroquine provoquait une surmortalité ainsi que des pathologies cardiaques. L’étude du Lancet ayant été retiré, l’OMS avait repris les essais sur son bras hydroxychloroquine.

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers