Léché par son chien, un homme décède

Léché par son chien, un Allemand de 63 ans est décédé après avoir été infecté par une bactérie, Capnocytophaga canimorsus. 

L’affaire semble totalement loufoque et pourtant elle est tout ce qu’il y a de plus sérieux. D’ailleurs, c’est la très austère European journal of case reports in internal médicine qui s’en fait l’écho. dans un article publié le 9 octobre dernier. 
Après trois jours de fièvre et de difficulté respiratoire, l’homme, un Allemand âgé de 63 ans, s’est rendu à l’hôpital. Avant que la fièvre ne survienne, il avait développpé des pétéchies faciales, de la dysesthésie du membre inférieur droit et une myalgie des membres inférieurs. Les semaines précédentes, cet homme, en bonne santé, avait été léché par son chien, sans pour autant avoir été mordu ou blessé. L’homme présentait également des ecchymoses sur les membres inférieurs mais pas de plaies ouvertes. Examiné, il ne présentait pas non plus les symptômes d’une méningite.

La santé du patient s’est rapidement détérioré dans les trente heures qui ont suivi son hospitalisation. Il a alors développé une encéphalopathie et un iléus paralytique, tandis que Purpura et insuffisance rénale et hépatique ont progressé. Le 4e jour d'hospitalisation, des analyses de sang ont révélé la présence dans son organisme du bacille à Gram négatif Capnocytophaga canimorsus, transmis par son chien après avoir été léche. 
Le patient a développé une épidermolyse progressive de tout le corps. Après 10 jours de traitement antibiotique, les signes d’infection ont persisté, et le 11e jour, sa température est monté à 41°C. Le patient est décédé après 16 jours de traitement. 
Ce case report reste un cas à part, car très rarement, des infections graves à Capnocytophaga canimorsus, une bactérie commune chez les animaux de compagnie pouvant entraîner des infections chez l'homme, ont été rapportés. Donc à tous les propriétaires de chiens : faites bien gaffe aux marques d’affection de vos animaux de compagnie, si vous ne voulez pas finir entièrement gangrenés !
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Vas-y mollo sur les gaz…
Des chercheurs chinois affirment être parvenus à insérer des gènes liés au développement cérébral humain chez des macaques… les rendant ainsi plus...
À l'occasion de la révision des lois de bioéhtique, dont le projet de loi a été présenté en Conseil des ministres le 24 juillet dernier, WUD publie...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.