Le match : cadre sup versus médecin libéral

^Etre médecin généraliste libéral serait plus avantageux pour les femmes

Deux chercheuses en économie viennent de révéler, par le biais du figaro.fr, les résultats d'une recherche tout à fait originale. Brigitte Dormont, responsable de la chaire santé de l'université Paris-Dauphine, et Anne-Laure Samson, toutes deux économistes, ont comparé les revenus des cadres sup et des médecins généralistes libéraux.

Les femmes médecins mieux rémunérées que les cadres sup ?

En s'aidant des bases de données de l'Assurance-maladie et des entreprises, les économistes ont observé l'avantage pécunier de la médecine libérale uniquement chez les femmes. Alors même que les hommes ont un retour sur investissement similaire dans les deux secteurs. Mais prudence, jeunes collègues, ce bénéfice n'est visible qu'en fin de carrière. Il faudra attendre d'avoir 48 ans pour en ressentir les bénéfices. Autrement dit, l'âge d'être grand-mère. Ce n'est qu'alors qu'on pourra se satisfaire d'avoir fait médecine, plutôt qu'un cursus grandes écoles.

La flexibilité contre l'inégalité

Si notre profession est avantagée, c'est qu'elle est moins pénalisée par les périodes de maternité, disent les auteurs. La raison de ce privilège ? La flexibilité de l'exercice libéral. Celle-ci nous permettrait d'adapter notre temps de travail à notre vie personnelle. Et donc de prendre du galon. Ce qui n'est pas le cas des cadres sup qui pâtissent plus largement de leur maternité. Quant aux médecins généralistes libéraux de sexe masculin, ils gagneraient 41% de plus que leurs homologues féminins. Normal, puisqu'ils travaillent plus. Mais quand même, cadre sup ou pas, les femmes restent défavorisées. Même si cette inégalité semble, au vu de cette recherche, moins marquée dans notre métier.

Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Par WUD
Une étude internationale propose de nouveaux critères d’évaluation de l’état de santé par et pour les patients ayant eu un AVC. Une méthode efficace...
Fermer aux hommes certaines spécialités
L’avis favorable au déremboursement des médicaments homéopathiques, qui a fuité dans la presse, a provoqué une forte chute du cours de l’action...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.