La vraie-fausse interview du nouveau vrai Président de la République

Nouveau programme, nouveaux enjeux... nouvelles emmerdes ?
On croise les doigts, on serre les fesses et on revient en images sur les annonces de la campagne !

Liberté, Liberté Chérie !

« Les déserts médicaux, tu combattras »
Il l’a dit : « Je fixerai un délai maximum d’une demi-heure pour accéder aux soins d’urgence ». Et d’ajouter... « Je favoriserai une meilleure répartition des médecins par la création de pôles de santé de proximité dans chaque territoire » (1).
Sauf à déplacer nos bonnes vieilles fermes rurales, notre Président est donc décidé à nous déplacer... Alors, effet d’annonce ou annonce sans effet ? Quelle que soit la nécessité d’application de cette mesure, la mise en place risque d’être pour le moins... houleuse...

Jouons ensemble au grand jeu « Vaseline ou Graviers ? »
Vaseline : 1 tube, une application matin et soir
1. Il n’y aura pas de contrainte à l’installation : « Toute politique de contrainte envers les professionnels de santé serait contournable et vouée à l’échec » (2).
2. L’installation sera facilitée et accompagnée : « Je mettrai en oeuvre un plan d’urgence pour l’installation des jeunes médecins qui, bien au-delà des incitations financières, visera à les aider dans la construction des projets médicaux, à les accompagner dans les démarches administratives et à contractualiser les carrières et les parcours professionnels » (3).

Graviers : 2 sacs, en dehors des repas
1. L’installation sera limitée en zone surdotée, via des mesures coercitives : « Je limiterai les conventionnements (...) pour mieux répartir les professionnels de santé dans tous les territoires » (4).
2. Tout médecin souhaitant s’installer devra d’abord exercer dans un désert médical : « Nous mettrons en place une régulation de l’installation des médecins, en demandant notamment aux jeunes médecins de s’installer 5 ou 10 ans dans les endroits où l’on a vraiment besoin d’eux, comme les zones rurales ou les banlieues » (5).

Alors ?
Tous aux onguents ! On risque d’avoir bientôt un peu de mal à s’asseoir.
Si le Président est plutôt mesuré, le gros de ses troupes semble décidé à en découdre. Hier les infirmières, et demain notre tour ?...
Et puis, comme quand on aime on ne compte pas, vous en reprendrez bien un p’tit sac ?
« L’État finance pendant 11 ou 12 ans les formations des médecins, il est donc logique de les mobiliser pour lutter contre les inégalités territoriales » (6).
Ben tiens... évidemment ! Vivement que l’on instaure le Service de santé des armées pour tous...

Secteur 2, je t’aime... moi non plus

Les dépassements d’honoraires, ou comment traiter le mal par le... pire ?

« Trop de Français doivent renoncer à se soigner, pour des raisons financières » (7), a dit notre Président.
Bon, qu’est ce qu’on fait alors ?
On rembourse les lunettes ? Non !
On rembourse les prothèses dentaires ? Non ?
Hé ben, il reste quoi ??? Pas encore l’éternel débat sur les dépassements d’honoraires,
quand même ?! Et pourtant... L’ordonnance du Dr Hollande risque d’être salée...


Pour toi, Public

« Non comme une entreprise, l’Hôpital comme un service public, tu considéreras ».
Les sabres laser du privé et du public ne devraient plus se croiser. Mais la paix reviendra-t-elle dans la République ?
Reste à comprendre la méthode.

Les chances de traverser un champ d’astéroïdes avec succès sont de 1/3720.
« La tarification à l’activité a atteint ses limites. Je redéfinirai le mode de financement de l’hôpital, mais il n’est pas question de revenir au budget global » (12).
Ahhh bon d’accord, ça nous rassure alors.

Mais quel pilote prendra les commandes du vol alors ? Han Solo vient peut-être de s’autocongeler dans la carbonite...

Ainsi s’éteint la liberté, sous une pluie d’applaudissements.
« François Hollande s’engage (…) contre les abus de l’exercice privé à l’hôpital » (13).
Pendant ce temps-là, l’armée des clones se prépare déjà pour l’offensive...

Dispensez-vous de formules de politesse, Amiral, l’Empereur m’envoie faire état de vos travaux !
« L’Hôpital n’est pas une entreprise. Je mettrai fin à la convergence tarifaire entre le public et le privé » (14).
Aujourd’hui la convergence tarifaire n’a toujours pas été atteinte. Jusqu’ici, l’hôpital public reçoit plus de budget par la Sécu pour la réalisation d’un même acte que n’en perçoit la clinique du coin. Eh bien, finalement, la convergence diverge… et l’on en reste là. L’hôpital public devrait donc se soulager de cet objectif… si le côté obscur de la Force reste dans l’ombre...
Finalement, le projet hospitalier de l’hôpital public constitue la partie la moins développée du programme présidentiel de François Hollande...
Est-ce à dire que la gauche serait plus accaparée par le privé ?

Ainsi soit-il...

IVG partout, gratos ?

Le concept est simple : permettre à toutes les femmes qui le désirent de pouvoir avorter gratuitement, dans de bonnes conditions et à proximité de chez elles.

Oui, mais comment alors ?
En remboursant l’acte à 100 %.
Bon d’accord, et pour la proximité, on fait comment ?
On demande à tous les hôpitaux de se doter d’un centre IVG...
Aïe, c’est là que ça se complique :

IVG = échographie de datation + gynécologue + bloc et salle de réveil (avec son anesthésiste en série) + psychologue + assistante sociale.

Mais où vont-ils chercher tout ça ?
Est-ce une Idée Vraiment Galante ou une Intuition Vaguement Gourde...


To Kill or not to Kill

La mort, ça se danse un pas en avant, deux pas en arrière.

Le programme PS prévoit le droit de mourir dans la dignité et qualifie d’insuffisante et insatisfaisante la loi Leonetti sur l’aide aux patients en fin de vie.
On a tous cru que le Président avait annoncé son intention de légaliser l’euthanasie ?
Que nenni ! « Il n’y a nulle part le mot euthanasie dans mon programme » (15).
Quid donc de l’euthanasie active ?
« Le laisser-mourir est hypocrite » nous dit Le Guen (16).
Un discours qui l’est tout autant ?


Les mignardises

Ce qui ne devrait pas changer… et ce qui devrait changer...

Ce qui ne devrait pas changer...
Les franchises médicales ?
Soyons clairs, « nous n’avons pas les moyens de les supprimer » (17).

Les dépenses de santé ?
En toute franchise, « Nous projetons une croissance de l’ONDAM à 3 % par an » (18), ce qui correspond à la moyenne de ces dernières années.

Le numerus clausus ?
« Nous relèverons le numerus clausus » (19). Heu... mais on crève déjà le plafond de formation...
Faudrait penser à s’arrêter avant qu’un bachelier sur deux devienne toubib, non ?

Les mutuelles ?
« Il faut lancer un débat sur le rôle et la place des complémentaires » (20). Bon débat, alors !

Ce qui devrait changer...
Le bon temps, c’est maintenant !
« La contraception sera gratuite pour les mineurs » (21).

PMA pour toutes
Un petit coup de pouce... « L’aide médicale à la procréation sera accessible pour les couples de femmes » (22).

Prévention avant tout
« Une politique de gauche, c’est une politique qui remettra la prévention au coeur de ses priorités, et ce, dès l’école » (23). D’où les capotes gratuites, donc !

1. Proposition 19 du programme de François Hollande.
2. Discours de clôture du forum « La Santé est notre avenir », 2 février 2012.
3. Interview donnée au bimensuel Espace social européen http://www.espace-social.com/espace-social/cms/7128/accueil.dhtml
4. Martine Aubry, déplacement sur le thème de la santé, 22 septembre 2011.
5. Martine Aubry, lors du débat des primaires socialistes avant le second tour, 14 octobre 2011.
6. Martine Aubry, lors du débat des primaires socialistes avant le second tour, 14 octobre 2011.
7. Discours du Bourget, 22 janvier 2012.

8. Marisol Touraine, Le Quotidien du médecin, 11 avril 2012.
9. Communiqué de presse Marisol Touraine et Jean-Marie Le Guen, 23 mars 2012.
10. Le Figaro : « Sécu : les candidats précisent leur programme », 10 avril 2012.
11. Projet de François Hollande pour la santé, www.francoishollande.fr
12 & 14. Discours de clôture du forum « La Santé est notre avenir », 2 février 2012.
13. Communiqué de presse Marisol Touraine et Jean-Marie Le Guen, 23 mars 2012.
15. Interview de François Hollande sur bfmtv le 19 février 2012.

16. Interview J.-M. Le Guen, wwwdoctissimo.fr, 21 mars 2012 http://news.doctissimo.fr/Sante/Euthanasie-faut-il-modifierla-loi-Trois-questions-a-Jean-Marie-Le-Guen-27102
17. Interview de François Hollande à Femme Actuelle, 21 mars 2012.
18. Interview de François Hollande sur iTélé, 10 avril 2012.
19. Discours de clôture du forum « La Santé est notre avenir », 2 février 2012.
20. http://www.mutualite.fr/L-actualite/Kiosque/Communiques-de-presse/Acces-aux-soins-8-candidats-a-l-electionpresidentielle-repondent-ala-lettre-de-la-Mutualite-Francaise
21. Discours de Villeneuvela-Garenne, 6 mars 2012. http://www.liberation.fr/politiques/01012394694-hollande-veut-un-forfaitcontraception-pour-lesmineurs
22. Débat organisé par l’APGL, la députée George Pau-Langevin. http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/hollande-procreationmedicalement-assisteetoutes-femmescouple-207015
23. Interview de François Hollande à La Nouvelle République, le 3 avril 2012.

Portrait de La rédaction
article du WUD 3

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.