Incompréhension et colère après un nouveau suicide d'interne du CHU de Lille

Une jeune interne a mis fin à ses jours dans la nuit de lundi à mardi. 

C'est par un bref communiqué que la direction du centre hospitalo-universitaire de Lille ainsi que la faculté de médecine de la même ville, ont annoncé le suicide d'une jeune interne dans la nuit de lundi à mardi 7 janvier. "Cet événement tragique est survenu à l'extérieur du CHU et de la faculté", ajoutent les auteurs de ce communiqué, soit Frédéric Boiron, directeur général, Dominique Lacroix, doyen de la faculté de médecine, et François-René Pruvot, président de la commission médicale d'établissement. Et d'ajouter : "Elle était prise en charge pour des problèmes de santé." Cette interne était en poste au Chu de Lille depuis novembre 2019. D'après nos informations, cette interne, originaire de Libreville (Gabon), était en poste au service des urgences. 
La direction a mis en place une cellule d'urgence dès le lendemain du suicide, qui restera active autant que nécessaire. Le Dr Jérome Marty a lancé, sur Twitter, un appel au secours à l'intention de la ministre de la Santé Agnès Buzyn :

D'autres twittos ont regretté la communication du CHU, plus prompt selon eux à se protéger qu'à se soucier de la santé de leurs internes :

Le youtubeur et interne Aviscène, par ailleurs interne au CHU de Lille et collaborateur de Wud, a mis entre parenthèse son humour légendaire pour pousser un coup de gueule :

La direction du CHU de Lille rappelle par ailleurs que des dispositifs locaux ont été mis en place pour prévenir toute tentative suicidaire. Ainsi, une hotline a été mis en place depuis deux ans au 03 20 44 42 15 24h/24 et 7J/7. Une consultation accueille par ailleurs les professionnels de 8h30 à 18h00 tous les jours à l'hôpital Fontan. Nous rappelons qu'au niveau national d'autres dispositifs de prévention du suicide ont été instaurés : 
 

Suicide Écoute :
Écoute des personnes confrontées au suicide.
Permanence d’écoute téléphonique 24h/24, 7j/7.
Tél. : 01 45 39 40 00
Site Internet : www.suicide-ecoute.fr

Ce suicide suit de près celui d'un praticien hospitalier, qui a mis fin à ses jours fin décembre dernier.

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Tout ce mois d'août, WUD part à la rencontre de ces médecins qui ont poussé un coup de gueule pour faire avancer le système en 2019. Aujourd'hui, le...
Le Dr Bruno Labat était stomatologue à la clinique Notre-Dame-de-Vire. 
Une audience s'est tenue ce 3 décembre devant le conseil départemental de l'Ordre des médecins de Paris, pour déterminer s'il y a eu viol du secret...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.