Covid : et si c’était à refaire ?

Presse auscultée – La pandémie de coronavirus a pris le monde entier de court. Le New York Times a interrogé des scientifiques pour explorer les 14 leçons à retenir pour nous éclairer pour la prochaine.

Si l’on peut tirer ne serait-ce qu’un point positif de la crise Covid, c’est toujours ça. Le New York Times a décidé de voir le verre à moitié plein et a interrogé une série d’experts pour dresser une liste de choses à retenir en cas de prochaine pandémie. Parmi, les 14 points listés, voici les principaux qui pourraient s’adapter à la France :

  • Se préparer pour l’inconnu

"Nous devons surmonter notre échec collectif d'imagination. Covid-19 nous a pris par surprise. Nous avons passé des décennies à planifier une pandémie qui ressemblerait aux virus que nous connaissions déjà. Nous n’avons pas prévu de masques faciaux, de tests de masse, d’ordonnances de maintien à la maison, de prise de décision politisée ou de disparités raciales dévastatrices. Pour l'avenir, nous devons nous préparer à un éventail beaucoup plus large de menaces", explique Lauren Ancel Meyers, épidémiologiste à l'Université du Texas à Austin. 

  • Toujours faire passer la science en premier

De son côté, Akiko Iwasaki, professeure d'immunobiologie à l'Université de Yale rappelle l'importance des données scientifiques. Elle dénonce notamment la gestion de la crise par l'ex-président Donald Trump qui parlait de la pandémie comme d'un petit virus temporaire et de la mise en place tardive des gestes barrières ou de la généralisation du port du masque (ça nous rappellerait pas quelque chose ce masque gate  ?!). "Pour se préparer à la prochaine pandémie, le gouvernement doit mettre la science et les données avant tout", insiste l'experte.

  • Établir qui est prioritaire pour les traitements

"Élaborez rapidement vos plans sur la façon d'attribuer les vaccins et de les déployer dans les États afin qu'ils puissent les mettre en œuvre immédiatement", avance quant à lui Saad Omer, directeur du Yale Institute for Global Health. En résumé, on ne perd pas de temps et on vaccine ! 

  • Ne pas donner de messages contradictoires

Linsey Marr, spécialiste du mouvement aéroporté des virus à Virginia Tech insiste quant à elle sur l'importance d'un discours cohérent et unifié sur tout le territoire. Et là encore, on sait qu'on peut mieux faire. 

  • Miser sur les chiffres et la data pour prendre des décisions rapidement

"Nous avions vraiment besoin de données précises pour pouvoir faire des prévisions, ce qui nous permet de piloter l'intervention pour avoir un effet. Il existe des systèmes de données assez sophistiqués pour les banques, les médias, etc., et nous n’avons pas fait ces sauts en matière de santé publique", explique Anne Schuchat, directrice adjointe du C.D.C.

  • La flexibilité et l'innovation en matière d'organisation des soins

"Les systèmes de santé les plus résilients ont été ceux qui comprennent réellement comment garder les gens en bonne santé et prendre des risques - au lieu de rester coincés dans un environnement de rémunération à l'acte", relate le Dr Marc Harrison, directeur général d'Intermountain Healthcare, qui gère des hôpitaux, des cliniques et un plan de santé.

  • Arrêter de mettre en avant des traitements marginaux (coucou l'hydroxychloroquine)

"Il y avait tellement d'incertitude dans les premiers mois sur la façon de traiter les patients, mais nous en sommes venus à réaliser qu'il est préférable de s'en tenir aux principes de base de la médecine de soins intensifs, y compris les paramètres du ventilateur, la quantité de sédation et les liquides intraveineux. Qu'il s'agisse de Covid-19 ou de la prochaine pandémie virale, faites simplement confiance à ce que nous savons comme le fondement des soins aux patients - et ne vous laissez pas distraire par la recherche d'interventions marginales ou alternatives", rappelle le Dr Gregory S.Martin, spécialiste des soins intensifs à l'Université Emory et président de la Society of Critical Care Medicine. 

Alors, serons-nous prêts à tirer les leçons de cette situation inédite ? Ou comme disait Confucius, l’expérience est-elle une lanterne accrochée dans notre dos ? Pour en savoir plus, c’est ici.

 

 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Pronostic vital engagé. Et c’est celui de la santé publique. Des coupes budgétaires et un personnel épuisé, la santé ne doit plus passer en second...

Le laboratoire américain développe un vaccin qui protègerait de la grippe et de la Covid-19. Les premiers résultats sur les animaux semblent...

Le variant indien est dans le viseur de l’OMS. Très contagieux, cette souche pourrait devenir résistante aux anticorps créés par la vaccination et/ou...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.