Communication santé : faire rire avec l’incontinence

Les urologues adoptent un ton décalé pour toucher le grand public

L’Association française d’urologie a publié une vidéo de sensibilisation à l’occasion de la semaine de la continence, lancée aujourd’hui. Les urologues y adoptent un ton décalé qui tranche avec celui qu’utilisent habituellement les sociétés savantes.

 

La semaine de la continence démarre aujourd’hui, et l’Association française d’urologie (AFU) a pris le parti d’en rire. Dans une vidéo qu’elle a publiée sur le sujet et qui tourne sur les réseaux sociaux depuis quelques jours (déjà plus de 10 000 vues sur Facebook, voir ci-dessous), la société savante adopte en effet un ton résolument humoristique et décalé.

« Une personne sur vingt arrive régulièrement en retard », indique par exemple la voix off de ce court film. « Un Français sur vingt ne regarde pas le film jusqu’à la fin […]. Un sur vingt a déjà fait tomber son téléphone portable dans les toilettes […], mouille ses chaussettes […]. Et un sur vingt est atteint d’incontinence ».

« Assurer le buzz »

Le Dr Christian Castagnola, vice-président de l’AFU, explique que « le message principal de cette campagne de sensibilisation grand public, c’est que l’incontinence ne doit pas être vécue comme un tabou, d’autant plus qu’il existe des solutions thérapeutiques efficaces ». Voilà pour l’objectif. Quant aux moyens, l’urologue est clair : pour lui, l’idée est d’être « en phase avec les outils digitaux les plus utilisés aujourd’hui ». Comprendre : les réseaux sociaux.

« C’est une vidéo courte au format très viral, avec un ton volontiers décalé et provocateur, pour marquer les esprits et assurer le buzz », indique Christian Castagnola. Voilà qui change du langage habituellement utilisé par les sociétés savantes pour communiquer avec le grand public.

L’AFU n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. L’année dernière déjà, lors de la précédente édition de la semaine de l’incontinence, les urologues avaient déjà publié une première vidéo dans un style différent, mais tout aussi humoristique.

« Etre le plus possible au contact des patients »

Pour réaliser ces clips, l’AFU n’a rien laissé au hasard, et a fait appel à des professionnels de la communication. Mais pour sensibiliser le grand public, les urologues ne s’arrêtent pas à la réalisation de vidéos humoristiques. Ils cherchent également toujours à « être le plus possible au contact des patients » affirme Christian Castagnola, et entendent donc utiliser les réseaux sociaux comme outil de dialogue avec eux.

Cette année comme la précédente, la semaine de la continence se conclura donc par un « face chat » : plusieurs experts de l’AFU répondront en direct aux questions des internautes sur la page Facebook de la société savante. Un événement digital qui aura lieu vendredi prochain.

En espérant que la vidéo aura permis de délier les langues au fur et à mesure de la semaine.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

De Jérôme Marty à Médecins du Monde
Appel au Premier ministre

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.