Classer sa biblio perso, c’est facile !

En 3e partie de son CV, après « Formation » et « Expériences », vient le listing de ses publications et communications scientifiques. Mieux vaut savoir comment les ranger que d’passer pour un écervelé. Retour sur les règles fondamentales…

CLASSER DANS L’ORDRE

Avant de se lancer dans le sum-up de sa grande vie littéraire scientifique, il faut d’abord hiérarchiser sa prose.

Classiquement, on fait apparaître les références dans l’ordre suivant :

> Publication(s)
> Livre(s) / Chapitre(s)
> Poster(s) de congrès
> Abstract(s) de congrès
> Communication(s) orale(s)
> Direction(s) de travaux
> Reviewing de magazine
> Autre(s)

PUBLICATIONS ET « PUBLICATIONS »

Ce qui vaut pour la culture vaut tout autant pour les publications : c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale !

Évitons le listing fourre-tout. La référence à mentionner est celle ré-fé-ren-cée dans un journal avec comité de relecture (peer-review).

Et pour être sûr de soi, il suffit de vérifier sur PubMeb.

Pas la peine de tricher, le destinataire du CV ne tardera guère à nous « pubmediser ».

Donc tout dépend de son profil, de son niveau, de son talent et surtout de pourquoi et à qui on envoie ce CV-là.

Mais n’oublions jamais une chose : en matière de publications, tout est vérifiable et rien de pire que de mentir !

LES DIFFERENTS ARTICLES REFERENCES MEDLINE

Une référence MEDLINE, c'est quoi au juste ? C’est très simple, Medline est la base de données scientifique qui recense toute la littérature médicale. Medline pour MEDical Literature Analysis and Retrieval System On LINE : c’est clair, non ?

Un point de précision supplémentaire : une référence Medline ou une référence PubMed, c’est kif-kif !

Comment ça marche au juste ? Les références de PubMed se différencient en fonction de leur niveau d’« intégration » (lire l'encadré ci-contre). C’est important de le comprendre pour savoir ce qu’on doit reporter sur son CV.

BON À SAVOIR POUR SON CV : L'INTÉGRATION

Une fois le papier accepté, en fonction du niveau d’« intégration » dans le référencement Medline, notre publication va avoir plusieurs mentions successives qu’il faut comprendre :

• « PubMed - As Supplied By Publisher » : reference acceptée, envoyée par e-mail par l’éditeur, mais pas encore indexée ;
• « PubMed - In Process » : référence acceptée, en attente d'indexation ;
• « PubMed – Indexed For MEDLINE » : référence définitive, indexée et vérifiée.

À noter : certains éditeurs soumettent également des « prépublications », en Prime Time Online sur le Web, avant que le périodique ne paraisse. Dans ce cas, il est mentionné « ePub ».

Enfin, toutes les publis sont identifiées de façon univoque dans PubMed par un PMID (PubMed IDentifier) qui est la carte d’identité finale de notre publication.

Mais retenons que l'indexation peut être plus ou moins rapide (jusqu’à 1 an) en fonction des périodiques.

Alors, dès la première étape validée, ne tardons pas à l’ajouter à notre CV !

GENERATEUR DE CV EN LIGNE

Ajoutez pas à pas toutes vos références au fil de votre carrière ; cliquez, ajoutez, enregistrez ! Plus de risque d’en oublier !

> Retrouvez le générateur de CV en ligne gratuit et confidentiel sur www.whatsupdoc-lemag.fr

Portrait de La rédaction
article du WUD 7

Vous aimerez aussi

Une évidence à l'installation
Le SML a signé le projet d'accord conventionnel concernant les assistants médicaux et les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS...
L’infographie spéciale de What’s Up Doc vous répond !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.