Bon Plan #7 pour le privé : Garantir sa rémunération avant de se lancer

Évidemment, imaginer qu’on ouvre sa porte de cabinet pour la première fois sur une patientèle qui se bouscule À l’entrée, c’est sans doute un peu rêver. Mais pas forcément !

C’est certain qu’il est plus facile de débuter avec des associés, pour profiter de leur notoriété et vivre des patients qu’ils nous ont adressés. Mais malgré tout, associés ou pas, les charges n’attendent pas.

Se garantir un fonds de rémunération la 1re voire la 2e année, c’est une option à rechercher, sinon négocier.

Pour les spés à plateaux techniques lourds notamment, les grandes compagnies de cliniques privées offrent aujourd’hui très souvent des garanties de rémunération au moins la 1re année.

Cela permet de se lancer sans trop souffrir en début d’activité.

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.