ALTUrgences : une appli pour fluidifier les services d'urgences

L’application ALTUrgences permet aux personnes à la recherche de soins médicaux de proximité (hors urgences vitales) de trouver des établissements publics ou privés : hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux, lieux de téléconsultations... Forte de son succès, la startup vient de lancer un nouveau module de gestion des temps d’attente pour les établissements de santé.
 

Le concept de la startup est le suivant : permettre aux utilisateurs de l’application ALTUrgences à la recherche de soins médicaux de proximité (hors urgences vitales) de trouver des établissements publics ou privés : hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux, lieux de téléconsultations, pharmacies pouvant recevoir sans rendez-vous… Objectif : contribuer à la fluidification des services d'urgences.
 
Les utilisateurs participent en temps réel à l'évaluation des temps moyens d'attente lors de leur passage dans un établissement des établissements de soins référencé, aidant ainsi la communauté. De plus en plus d'établissements utiliseraient l'application pour communiquer aux utilisateurs l'information les concernant et/ou réguler leur flux d'attente.
 
Forte de son succès depuis son lancement le 15 juillet dernier (plus de 8.500 téléchargements actifs), ALTUrgences vient en effet de lancer son module de gestion des temps d’attente pour les établissements de santé (hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux, pharmacies…). Condition sine qua non pour figurer sur l’application ? Proposer des horaires de consultations sans rendez-vous.

Plus précis sur les délais d’attente

À l’origine, seuls les utilisateurs inscrits pouvaient renseigner directement, via leurs smartphones, les temps d’attentes. Le nouveau module vient donc d’être mis en ligne pour être encore plus précis sur les délais d’attente affichés dans l’application, à la demande des établissements. Désormais, la gestion des délais d’attentes en temps réel peut être également gérée directement par les établissements via un accès et une interface dédiée sécurisés.
 
Ce module complémentaire permet également « d’ouvrir l’application à tous les établissements de soins recevant des patients sans RDV (cabinets médicaux pluridisciplinaires, infirmières, cabinets dentaires, …) mais aussi de n’afficher que les établissements ouverts et accessibles sur l’application au moment où le besoin s’exprime », a déclaré Thomas Vernhes, le dirigeant d’Alturgences.
 
L’application est maintenant plus complète pour les utilisateurs. Grâce à elle, ils pourront « connaître les temps d’attente en temps réel dans les établissements environnants, bénéficier d’un guidage GPS pour se rendre dans l’établissement choisi et enfin renseigner aussi et directement leur délai d’attente », selon Thomas Vernhes.

Alternatives aux urgences non vitales

Celui-ci rappelle également que la mission de son appli est « de mettre en avant et de faire savoir à nos utilisateurs qu’il existe des alternatives aux urgences non vitales, et que ces alternatives peuvent directement gérer les soins ou les réorienter. »  
 
Et de conclure : « Soulager et désengorger les urgences est un impératif et nous sommes convaincus que notre application a un rôle à jouer dans ce sens et qu’il deviendra un outil significatif dans ce domaine sensible. »
 

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Stitch, une messagerie professionnelle 3.0 spécialement concue pour l’hôpital… américain
Uber y emmène les patients à leur rendez-vous médical

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.