5 places en plus pour Tours au Classement 2014-2015 des CHU !

Avec une montée en flèche de 5 places, le CHRU de Tours passe de la 16e à la 11e place au classement général. Une bonne surprise pour Marie-Noëlle Gerain Breuzard, la directrice générale du CHRU de Tours.

"Il y a une bonne ambiance chez nous avec un réel esprit d'équipe" explique-t-elle. "Et puis nos locaux ont été améliorés, ça a peut-être joué dans le choix des nouveaux internes en médecine". Les trois sites de l’hôpital de Tours, Clocheville, Bretonneau et Trousseau ont bénéficié d’une rénovation pour leur modernisation.

Autre avantage : la proximité de Paris. "En médecine générale et même dans les autres spécialités, les futurs internes sont attirés par les bords de mer. Certes Tours n'est pas située au bord du littoral, mais c'est une jolie ville, très agréable, qui n'est qu'à 1 heure de train de Paris" souligne Dominique Perrotin. Responsable du service de réanimation médicale à l'hôpital Bretonneux. Toujours selon lui, Tours est souvent choisie par des jeunes parisiens, qui, faute de ne pas avoir pu choisir de rester dans le capitale, profitent de la proximité géographique du CHU de Tours pour faire des allers-retours rapides vers leur ville d'origine.

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.