Vaccination aux Etats-Unis : Joe Biden monte au créneau

Article Article

Ce jeudi 9 septembre, le président américain a présenté les mesures sanitaires renforcées pour lutter contre le Covid, rappelant à l’ordre au passage les non vaccinés encore trop nombreux.

Vaccination aux Etats-Unis : Joe Biden monte au créneau

Biden sort l’artillerie lourde. Le Président américain a annoncé que la vaccination devenait obligatoire pour de nombreux travailleurs.

En effet, un décret oblige désormais les fonctionnaires de l’exécutif à se faire vacciner, sans alternative de tests. Il en va de même pour les salariés de sous-traitants d’agences fédérales, le personnel de maisons de retraite recevant des subventions fédérales (17 millions de personnes) et les écoles placées sous le contrôle fédéral (écoles militaires ou tribales). Les fonctionnaires fédéraux ont d’ailleurs 75 jours pour se conformer à cette obligation avant sanctions.

Pour le secteur privé, l’obligation vaccinale ou celle d’effectuer un test de dépistage hebdomadaire concernera les employés des entreprises de plus de 100 salariés.

L’un dans l’autre, cette obligation touchera 100 millions d’Américains, soit deux tiers des travailleurs. Joe Biden en a profité pour faire entendre son agacement à l’encontre des personnes non vaccinées, qui représentent 80 millions de personnes aux Etats-Unis. Hors, pour rappel, le taux d’hospitalisation est 17 fois plus élevé chez eux que chez les vaccinés.

« C’est la pandémie des non-vaccinés », a-t-il lancé. « Nous avons été patients, mais notre patience s’amenuise. Votre refus nous a tous coûté. » Au moins, c’est clair.

 

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers