Un désert à 100 m de la plage ! Saint-Malo cherche deux médecins généralistes

Article Article

La commune bretonne de Saint-Malo est actuellement à la recherche de médecins généralistes, une annonce qui peut surprendre mais qui a été officiellement relayée par la mairie le 21 août, comme l'a rapporté France 3 Bretagne. Cette ville, très prisée des Franciliens depuis la pandémie de Covid-19 en raison de son attrait touristique, n’est pas épargnée par la pénurie de médecins. Très peu de candidats se manifestent.

Un désert à 100 m de la plage ! Saint-Malo cherche deux médecins généralistes

Saint-Malo, un désert ?

© IStock

Dans le cabinet de la médecin Catherine Houssais, qui à 66 ans s'apprête à prendre sa retraite à la fin du mois de septembre, aucune relève n'a été trouvée, malgré deux ans de recherche. Elle l’explique, préoccupée à France 3 : « Ce serait triste de laisser ma patientèle sur le trottoir. » Elle et son confrère ont cherché activement deux médecins généralistes pour prendre leur suite dans le centre historique de Saint-Malo, à pourtant seulement « 100 mètres de la plage », mais rien !

La mairie a décidé de relayer une annonce de recherche sur les réseaux sociaux, mettant en avant plusieurs arguments pour attirer des candidats potentiels, notamment le cabinet situé dans un « pôle médical neuf », avec deux médecins et une secrétaire, la possibilité de céder une clientèle, et surtout la possibilité de commencer immédiatement. Cependant, selon Catherine Houssais, ces avantages ne suffisent pas à attirer des médecins : « Même si c’est en plein centre historique de Saint-Malo, à 100 mètres de la plage, je pense que les médecins préfèrent rester dans leur ville universitaire. »

« C’est préoccupant si même une ville comme Saint-Malo ne trouve pas de médecin »

La situation est similaire pour son confrère du même cabinet, qui devrait également prendre sa retraite dans quelques mois. Il déplore ne trouver aucun médecin pour le remplacer, à l'exception de certains qui ne « veulent faire que des mi-temps ou des demi-journées ». Le maire de la ville, Gilles Lurton, exprime son inquiétude : « C’est très préoccupant si à Saint-Malo qui est une ville assez attractive, on commence à ne pas trouver de médecin ».

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/podcast-tintin-au-pays-du-desert-medical

Gilles Lurton explique : « On a vu plusieurs personnes, mais ça n’allait pas pour plusieurs raisons. Il y en a qui voulaient virer la secrétaire. » Si aucun médecin ne se présente, un remplaçant sera temporairement en charge du poste jusqu'à la fin du mois de septembre, mais seulement trois jours par semaine.

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers