Tours : 50 % des cabinets du centre disparaîtront d'ici 5 ans ?

Presse auscultée. La moitié des cabinets médicaux du centre de Tours pourrait disparaître d'ici cinq ans, selon l’étude d’un jeune médecin tourangeau.
 

D'ici 5 ans, la moitié des cabinets médicaux du centre de Tours pourrait disparaître au profit de cabinets situés à l'extérieur de la ville, rapporte France Bleu. Près de la moitié des médecins du centre-ville ont plus de 60 ans, si bien que la cession de leurs cabinets en cas de départ à la retraite pose problème, pointe l’étude d’un jeune médecin tourangeau.
 
Deux raisons principales sont à l’origine de ce constat alarmant : l'obligatoire mise aux normes PMR (Personnes à mobilité réduite), jugée trop onéreuse, voire impossible, dans les vieux immeubles du centre-ville. Mais c'est aussi parce qu'un nombre croissant de jeunes médecins ne veulent plus exercer seuls qu'ils préfèrent s'orienter vers de plus gros cabinets éloignés du centre-ville.
 
Pour lire l’article dans son intégralité, rendez-vous ici.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Spécialiste peaux noires apprécié
Élu tout nouveau président du syndicat national des cardiologues, le Dr Marc Villaceque a de grandes ambitions de service pour son syndicat. 
Médecins VS pharmaciens

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.