Suicide de patients : après Quimper, La Réunion…

En l’espace de deux semaines, deux patients se sont suicidés, au CHU de La Réunion et à l'hôpital de Quimper.

Les semaines se suivent et se ressemblent tristement… Un patient d’une vingtaine d’années s’est suicidé par pendaison dans le service de diabétologie du centre hospitalier Félix-Guyon (La Réunion), selon le Journal de l’île de la Réunion.
 
Il été retrouvé le 25 juillet dans les toilettes de l’hôpital. Arrivé quelques jours plus tôt, il avait été adressé par l’Établissement public de santé mentale de la Réunion (Epsmr) où il avait séjourné pour des problèmes psychiatriques.

Suicide à l'hôpital de Quimper

Cet événement tragique survient deux semaines après le suicide d’un homme d'une trentaine d'années à l'hôpital de Quimper, relataient nos confrères de France Bleu Breizh Izel. Hospitalisé pour une tentative de suicide, il avait réussi à échapper à la vigilance du personnel le 11 juillet, avant de se jeter du troisième étage, à la vue d’une trentaine de patients et de soignants. Une cellule médico-psychologique rattachée au Samu 29 a été ouverte à destination des personnels.

Comme si cela ne suffisait pas, un événement similaire s'est produit dans le Loiret. Un patient d’une trentaine d’années s’est suicidé le 26 juin dernier en sautant du quatrième étage d'un bâtiment du centre hospitalier d'Amilly, selon la République du Centre. Hospitalisé après une première tentative de suicide, il avait également échappé à la vigilance du personnel et aurait gagné, perfusion au bras, un toit-terrasse pour se jeter dans le vide.
 
Nos pensées vont aux proches et à la famille de ces trois patients.
 

Suicide Écoute :
Écoute des personnes confrontées au suicide.
Permanence d’écoute téléphonique 24h/24, 7j/7.
Tél. : 01 45 39 40 00
Site Internet : www.suicide-ecoute.fr

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

À l’appel des collectifs Inter-Urgences et Inter-Hôpitaux, des actions étaient organisées ce samedi 30 novembre dans de nombreux hôpitaux français....
Un collectif composé de médecins du Samu de Rouen, ainsi que d'agents hospitaliers et de soignants a lancé une pétition pour réclamer, plutôt que des...
« Dépités », « écoeurés » … Les représentants des internes et jeunes médecins sont unanimement déçus par l’arrêté du 16 janvier dernier relatif au...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.