Santé : Brigitte Macron appelée en renfort

La charte du conjoint du chef de l’État publiée

Annoncée dès la campagne présidentielle par Emmanuel Macron, la charte précisant les contours du rôle du conjoint du chef de l’État a été publiée ce matin par l’Élysée. La Santé et le Handicap sont évoqués dans les prérogatives de Brigitte Macron, qui sera amenée à écouter ses acteurs.

Ça y est ! La charte promise est enfin publiée. On en sait plus sur le rôle public qu’occupera Brigitte Macron auprès du président de la République. Dans ses missions, entre assurer la représentation de la France aux côtés de son mari, répondre aux courriers des Français et superviser les réceptions officielles à l’Élysée, Brigitte Macron devra soutenir « par son parrainage ou sa présence, des manifestations à caractère caritatif, culturel et social. »

Ce qui inclut des prérogatives proches de l’exercice médical. L’épouse du chef de l’État est « chargée de maintenir un lien continu d’écoute et de relations avec les acteurs de la société civile » notamment dans les domaines du handicap et de la santé. En plus de l’éducation, de la culture, de la protection de l’enfance ou encore de l’égalité homme-femme. Il y a donc du pain sur la planche pour la femme du président !

Brigitte Macron rencontre les ministres : sauf Agnès Buzyn !

Son agenda sera publié sur le site de la Présidence. Ses déplacements depuis le 14 mai ont ainsi été dévoilés. On apprend qu’elle a déjeuné avec 4 membres du Gouvernement. Parmi les heureux élus : le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel ainsi que Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Mais Agnès Buzyn n’y figure pas.

La charte précise les moyens alloués à sa mission. La femme d’Emmanuel Macron ne sera pas rémunérée mais aura à sa disposition deux membres du cabinet de son mari : un conseiller spécial, Pierre-Olivier Costa - ex-chef de cabinet du candidat Macron chez En Marche!, qui remplira la fonction de directeur de cabinet de Brigitte Macron. Le deuxième conseiller dédié, Tristan Bromet, assurera lui la fonction de chef de cabinet. Les deux sont issus du cabinet d’Anne Hidalgo à la Mairie de Paris. « Un secrétariat est mis à sa disposition », ajoute la charte, sans toutefois préciser ses effectifs.

Brigitte Macron avait déjà accompagné le président de République lors de sa visite à l’Hôpital Robert-Debré de l’AP-HP, mercredi 9 août. Elle sera donc amenée à rencontrer des personnalités de la société civile dans le domaine de la Santé. Mais qui ? Soyez-en sûrs, What’s up Doc vous tiendra informés ! Suspens…

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Ca va télésoigner sec
Neuf organisations représentant des psychiatres et des usagers ont dénoncé ce mardi dans un communiqué les propos de la secrétaire d'État aux...
Pour un (petit) coup de pouce en cas de (gros) pépin

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.