Sanofi rachète Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager

L’ARN messager, nouvel eldorado ? Le Français Sanofi a déboursé 3,2 milliards de dollars pour racheter l’Américain Translate Bio, spécialiste de cette technique innovante.

Cap sur l’ARN messager. Cette technique a fait son entrée sous les projecteurs pendant la crise sanitaire avec l’autorisation des premiers vaccins basés sur ce principe par les laboratoires Pfizer et Moderna.

Le Français Sanofi a annoncé dans un communiqué ce 3 août se lancer également à sa conquête, en rachetant un grand spécialiste américain. « Sanofi va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio [dans] une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars », explique le laboratoire dans un communiqué. Soit environ 2,7 milliards d’euros.

Si la technique de l’ARN messager s’avère particulièrement porteuse dans la lutte contre le Covid, Sanofi ne va pas se limiter à la lutte contre la pandémie. « Notre objectif est de libérer le potentiel de l'ARNm dans d'autres domaines stratégiques, comme limmunologie, loncologie et les maladies rares, en plus des vaccins », indique Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi dans le communiqué.

« Une plateforme en pleine propriété nous permettra dexploiter toutes les possibilités offertes par lARNm  un domaine qui connait une évolution très rapide. Nous serons également en mesure daccélérer la conduite des programmes de développement que nous menons actuellement en partenariat. Notre objectif est de libérer le potentiel de l'ARNm dans d'autres domaines stratégiques, comme limmunologie, loncologie et les maladies rares, en plus des vaccins », poursuit-il.

Sanofi a d’ailleurs annoncé un programme d’investissement de 2 milliards d’euros sur l’ARN messager d’ici à 2025 avec notamment la création d’un centre de recherche spécialisé. En collaboration avec Translate Bio depuis 2018, Sanofi a d’ailleurs lancé « un essai de phase I dun vaccin contre la grippe saisonnière à ARNm dont les résultats sont prévus au quatrième trimestre de 2021. »

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

En partenariat avec la CNAM, le groupe Point Vision vient de lancer un centre de téléconsultation ophtalmologique. Une expérimentation débutée il y a...

Santé Publique France a publié hier soir son point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus. La tendance à la baisse se confirme...

Épidémie, an 2. Que ce soit en France ou aux États-Unis, c’est l’heure du rappel qu'il soit mémoriel ou vaccinal. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.