Rougeole : l’OMS alerte sur une épidémie record

Avec 364 808 cas recensés dans le monde entre le 1er janvier et le 31 juillet, l’épidémie de rougeole 2019 fait concurrence à celle de 2006. Si seulement un vaccin existait…

Lors d’un point presse organisé à Genève, Christian Lindmeier, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), alerte contre l’étendue de l’épidémie de rougeole 2019. Avec 364 808 cas enregistrés au 31 juillet, elle met la misère à celle de 2018 : à la même époque, moins de 130 000 personnes avaient été contaminées.
 
Près de 90 000 cas ont été enregistrés en Europe, soit déjà plus que sur l’ensemble de l’année 2018. Le nombre de cas signalés en Afrique a été décuplé, celui de la région Pacifique occidental doublé. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg : l’OMS estime que seul un cas sur dix est répertorié.

We are the champions

Heureusement qu’en France, tout va bien. Pour rappel, une quarantaine de cas par an étaient enregistrés avant 2006. En 2018, Santé publique France en a répertorié 2800. Nous voilà donc aux côtés de l’Ukraine et du Brésil, parmi les dix pays recensés par l’Unicef comme responsables de l’augmentation de trois quarts des cas dans le monde.
 
Au passage, on peut noter une annonce récente de l’OMS : le Sri Lanka a officiellement éliminé la rougeole de son territoire le 9 juillet 2019. « Le succès démontre l’engagement du pays et la détermination de ses soignants et des parents à protéger les enfants », a déclaré le Dr Poonam Khetrapal Singh, directeur OMS de la région Asie du Sud-Est. Le Sri Lanka est en effet parvenu à dépasser le taux de vaccination recommandé, à savoir 95 % sur les deux doses. Le dernier cas de transmission locale remonte à mai 2016.
 
Une bonne nouvelle comme celle-ci qui rend une mauvaise nouvelle encore pire, on peut encore appeler ça une bonne nouvelle ?
 

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

L’e-Santé peut apporter une considérable amélioration du service médical rendu dans la prévention, le repérage, le diagnostic et la prise en charge...
Face à la pénurie récurrente de corticoïdes, oraux ou injectables, le Pr Francis Berenbaum a lancé une pétition sur change.org afin de mobiliser la...
La schizophrénie, ce n’est pas du cinéma !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.