RGPD : consulter un dossier de célébrité, ça coûte cher

Presse auscultée. Un établissement de santé néerlandais a été épinglé par l’autorité de la protection des données pour non-respect de leur sécurisation. Il a été condamné à 460 000 euros d’amende. Une première.

L’AP-HP avait ouvert une enquête interne à la suite de consultations abusives de dossiers médicaux de célébrités et de membres du personnel sur son logiciel Orbis. Aux Pays-Bas, pour des faits similaires, l’équivalent de la Cnil a sévi. L’autorité locale a infligé une amende de 460 000 euros à un établissement de santé qui n’avait pas respecté la protection des données de ses patients, rapporte Tic Santé.
 
Cette amende fait suite à une enquête diligentée alors que plusieurs dizaines de personnes avaient eu accès au dossier d’une personnalité de la télé-réalité.
 
Lire la suite

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Alors que Google a accédé aux données de santé de millions d’Américains sans leur consentement, il y a quelques jours, What’s up Doc a interrogé...
Le label ADEL sera votre serviteur…
What’s up Doc a décidé de suivre quatre jeunes médecins sur la route du développement d’applis e-santé. Lorsque nous les avons laissés, ils...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.