RGPD : consulter un dossier de célébrité, ça coûte cher

Presse auscultée. Un établissement de santé néerlandais a été épinglé par l’autorité de la protection des données pour non-respect de leur sécurisation. Il a été condamné à 460 000 euros d’amende. Une première.

L’AP-HP avait ouvert une enquête interne à la suite de consultations abusives de dossiers médicaux de célébrités et de membres du personnel sur son logiciel Orbis. Aux Pays-Bas, pour des faits similaires, l’équivalent de la Cnil a sévi. L’autorité locale a infligé une amende de 460 000 euros à un établissement de santé qui n’avait pas respecté la protection des données de ses patients, rapporte Tic Santé.
 
Cette amende fait suite à une enquête diligentée alors que plusieurs dizaines de personnes avaient eu accès au dossier d’une personnalité de la télé-réalité.
 
Lire la suite

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Dates, spé, département. La plateforme Meedlink propose de trouver chaussure à son pied en termes de remplacement. Le tout, en quelques clics...

Et si les données personnelles pouvaient nous aider à mieux lutter contre les futures crises ? C’est la conviction de la délégation sénatoriale à la...

Ce mardi 1er juin, la plateforme Euros for docs a été inaugurée. L’idée ? Recenser les liens financiers partagés par l’industrie pharmaceutique et...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.