Paces à Brest : la catastrophe annoncée a eu lieu

Six questions n'ont pas été imprimées pour l'examen de Paces à Brest organisé hier. Les étudiants devront plancher de nouveau. 

Déjà en février dernier, les étudiants en Paces de Brest avaient exprimé des inquiétudes sur l’organisation du concours. Mais on les avait rassurés : tout allait bien se dérouler. Lundi, donc, quelque 746 étudiants ont passé leur Paces de second semestre les 22 et 23 juin. Crise de Covid oblige, ils ont du troquer les classiques amphithéâtres pour plancher dans le parc d’exposition de Penfeld. Mais quelle ne fut pas leur surprise de constater que leurs épreuves… étaient incomplètes ! En effet, il manquait une feuille, soit les 6 premières questions. Résultat : épreuves ajournées, remises deux jours plus tard. Cette grosse bourde a créé un certain malaise comme le rappelle le Télégramme de Brest qui a recueilli des témoignages : « Des étudiants « pris de malaise », d’autres « craquant totalement », « sur le point de vomir », « criant » ou « pleurant », et bientôt rejoints par des parents « hurlant » leur « colère » tandis qu’ils attendaient leur progéniture sur le parking », résume le quotidien brestois. Les étudiants repassent leurs épreuves aujourd'hui à 13h45, en espérant que cette fois-ci, les questions seront au complet...
Sur les réseaux sociaux, parents et étudiants exprimaient leur colère :

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Très attendue par les carabins, la réforme de la Paces est en route. Première étape avant les décisions gouvernementales et législatives : le rendu...
Les étudiants de première année de médecine consomment plus d'anxiolytiques et d'antidépresseurs, tandis que leurs homologues de deuxième année...
Pourquoi faire simple quand on peut masteriser ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.