Nous sommes Charlie

Les syndicats affichent une bannière noire sur leurs sites.
La CSMF, la FMF, MG France suivent le mouvement national dans leur discours, les mots sont clairs : « Je suis Charlie »

Le jour même, l’UNOF annulait la conférence de presse prévue dans la matinée. Le bilan de la grève et l’annonce de la suite du mouvement attendront un peu.

 

Sur internet, les médecins expriment leur solidarité et leur soutien sur les réseaux sociaux : twitter compte un bon nombre de non-grévistes en ce jour de deuil. Les messages sont aussi ceux de citoyens touchés par le drame.

Marion Lagneau ( @crisetchuchotte ) twitte : « Arrêt de grève médecins Antony (HPA). Notre devoir de médecins est de porter secours, décharger l'hop public et faire face #CharlieHebdo »

DrMartyUFML ( @Drmartyufml ) « Pas de #Loisanté aujourd'hui... @UfmlAsso tous solidaires de @Charlie_Hebdo_ »

Quant à Dominique Dupagne ( @DDupagne ), il pense aux piles de journaux de sa salle d’attente : « Abonnons-nous massivement à #CharlieHebdo. A mon avis la meilleure réponse. Il sera dans ma salle d'attente jusqu'à ma retraite. »

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.