Médecins, directeurs, ARS… tous dans le même bateau !

Avis de tempête médicale : La profession dans la houle

Les soignants ne sont pas les seuls à ressentir un certain mal-être au travail. Il existe un malaise moins connu : celui des fonctions d’encadrement et de régulation. Car dans les directions hospitalières ou au sein des ARS, l’ambiance n’est pas au beau fixe non plus.

Réductions d’effectifs, augmentation de l’activité, absentéisme, épuisement professionnel… Ces mots, que l’on a si souvent l’habitude d’entendre à propos des services hospitaliers, sont de plus en plus prononcés pour qualifier la situation au sein des équipes administratives. Pourtant, il y a encore quelques années, les plaintes étaient à peine audibles dans les couloirs feutrés des directions des CHU ou des Agences régionales de santé.

Retrouvez la suite de l'article dans le dernier numéro de What's up Doc !
Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Soutenus par le collectif Inter-Urgences, une dizaine de médecins hospitaliers du collectif Inter-Hôpitaux appellent à signer un projet de mention...
Mieux vaut demander si vous voulez les toucher…
Tout praticien hospitalier à temps plein a la possibilité de fricoter avec l'exercice libéral. Même dans un mariage heureux, on peut vouloir se...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.