Les médecins kenyans menacent d'une grève après la mort de 4 d'entre eux du Covid

À l'instar des médecins français, les médecins kenyans réclament des équipements de protection individuelle (EPI). 

Presse auscultée. Vu de loin on a l’impression que la Covid s’est arrêtée aux frontières de l’Afrique. Vu de près, la réalité est tout autre. Au Kenya par exemple, les médecins sont véners. À l’instar de leurs confrères français, les médecins kenyans sont un peu à poil dans leurs hôpitaux : « Le syndicat des médecins du Kenya a accusé le gouvernement de ne pas protéger les travailleurs de la santé qui traitent des patients atteints de Covid-19, après la mort de quatre médecins la semaine dernière », se désole le syndicat des médecins kenyans. Ils menacent de se mettre en grève s'ils ne recoivent pas d'équipement de protection individuelle (EPI), ainsi qu'une complémentaire santé. Ces 4 médecins sont tous décédés en 24 heures, rapporte news24. Et depuis le début de l’épidémie, trente travailleurs de la santé, dont 10 médecins spécialistes, sont décédés du Covid. Lire la suite ici. 

 

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le président russe Vladimir Poutine est fier d'annoncer ce 11 août que la Russie a enregistré le premier vaccin contre la Covid19. 
Presse auscultée. Les hôpitaux sont saturés dans le nord de l’Italie (Lombardie, Piémont...), tandis que les médecins sont appelés à privilégier ceux...
Un mois entier, sinon c’est pas drôle

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.