Le SNPHAR-E appelle à la grève pour le 22 mai

Pas contents !

Une journée de mobilisation est prévue le 22 mai prochain pour tous les praticiens hospitaliers, à l’appel du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E). Il entend protester contre les conditions de travail et de rémunération.

La contestation se poursuit, et les syndicats de fonctionnaires appellent à une nouvelle manifestation le 22 mai, contre la réforme de la fonction publique et pour des réformes visant une hausse du pouvoir d’achat. Ils seront rejoints par les praticiens hospitaliers du public et du privé à but non lucratif.

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Santé et datée du 30 avril, le SNPHAR-E lance en effet un préavis les concernant. « Nous renouvelons la volonté des médecins hospitaliers de voir s’ouvrir de véritables négociations, en vue du règlement des revendications portées par l’action de ce personnel », explique le syndicat.

De l’argent pour l’hôpital et les PH

Dans le détail, le SNPHAR-E demande « l’arrêt des diminutions tarifaires successives qui asphyxient les budgets hospitaliers », « l'arrêt des suppressions d’emplois pour permettre d’offrir un service public hospitalier de qualité aux patients et parturientes », ainsi que le « rétablissement du pouvoir d’achat par le dégel du point d’indice, l’abrogation du jour de carence, la compensation de l’augmentation de la CSG ».

Le syndicat demande également que des mesures d’attractivité soient mises en place pour les carrières hospitalières.

Il s’était déjà associé au mouvement du 22 mars, avec les mêmes revendications.

Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de La rédaction

 

Vous aimerez aussi

60 ans, déjà…
C'est Marisol qui le dit...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.