Le guide du WUDard : Liège

Les congrès, c’est toujours une super occasion de apprendre plein de belles choses partir en goguette explorer des terres inconnues +/- en compagnie de confrères indigènes – et plus si affinités –. WUD vous propose une sélection de 3 lieux 100 % made in « Plat Pays ».
 

Liège est un peu à la Belgique ce que Naples pourrait être à l’Italie, ou une paillarde entonnée cul nul à un orthopédiste économe : presque une caricature. Alors ne boudez pas votre plaisir lors d’un séjour tantôt dans la capitale de la Wallonie : par ici les bonnes adresses Outremeuse du guide du WUDard s’il vous plaît. Magnanimes, on vous traduit même les belgicismes.
 

L’instant spéculoos

Si les Liégeois peuvent être parfois un peu « brut de pomme », Une Gaufrette Saperlipopette n’est que tendresse et douceur. Moelleuses, caramélisées, à la vanille, à la cannelle ou au chocolat, ces gaufres liégeoises AOC valent largement le fait de sécher une session du congrès.
Le conseil du WUDard : Ne soyez pas effrayé par la file d’attente, de charmantes gaufrières vont vous faire déguster les spécialités « maison » en attendant.
Une Gaufrette Saperlipopette – Rue des Mineurs 7
 

Grillades ardentes

Après 8 heures passées à traîner vos guêtres au Palais des congrès, une petite faim se fait sentir ? Les Sabots d’Hélène sont une institution liégeoise. Au menu, une spécialité locale : la charbonnade. Joli petit nom du barbecue sur lequel vous saurez (= pourrez) mettre vos viandes à griller. Simple, ludique et authentique, à l’image de nos cousins belges ?

Le conseil du WUDard : Comme dans la chanson éponyme de Brassens, ne vous arrêtez pas à la déco un peu rustre, les grillades d’Hélène satisferont les palais les plus sophistiqués (genre bœuf wagyu sur la carte).
Les Sabots d’HélèneRue Saint-Jean-en-Isle 18
 

C’est dans les vieux pots…

Ne pas se fier aux apparences ; dans un pays où « Non peut-être » veut dire oui, Le Pot au Lait n’est pas une crèmerie mais le bar le plus déjanté de la Cité ardente. Toute la scène artistique locale s’y précipite pour y laisser une fresque et autres œuvres plastiques, comme ces petites Barbies crucifiées sur un mur en latex turquoise pailleté.
Le conseil du WUDard : Si la déco vous rappelle un mauvais bad-trip sous LSD, la cour à l’entrée est aussi très sympa. C’est l’endroit idéal pour affoner son verre (i.e. boire cul-sec) avant d’aller prendre une belle poche de fun dans le Carré (= quartier des bars).
Le Pot au Lait – Rue Sœurs-de-Hasque 9
 
 

Portrait de Jean-Victor Blanc
article du WUD 47

Vous aimerez aussi

Alors que la flambée d’Ebola a été déclarée « urgence de santé publique de portée internationale » par l’OMS le 17 juillet, le ministre de la Santé...
Le gouvernement chinois a utilisé le prétexte de bilans de santé gratuits pour collecter l’ADN de millions de membres de la minorité ouïghoure. Le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.