Le guide du WUDard : Liège

Les congrès, c’est toujours une super occasion de apprendre plein de belles choses partir en goguette explorer des terres inconnues +/- en compagnie de confrères indigènes – et plus si affinités –. WUD vous propose une sélection de 3 lieux 100 % made in « Plat Pays ».
 

Liège est un peu à la Belgique ce que Naples pourrait être à l’Italie, ou une paillarde entonnée cul nul à un orthopédiste économe : presque une caricature. Alors ne boudez pas votre plaisir lors d’un séjour tantôt dans la capitale de la Wallonie : par ici les bonnes adresses Outremeuse du guide du WUDard s’il vous plaît. Magnanimes, on vous traduit même les belgicismes.
 

L’instant spéculoos

Si les Liégeois peuvent être parfois un peu « brut de pomme », Une Gaufrette Saperlipopette n’est que tendresse et douceur. Moelleuses, caramélisées, à la vanille, à la cannelle ou au chocolat, ces gaufres liégeoises AOC valent largement le fait de sécher une session du congrès.
Le conseil du WUDard : Ne soyez pas effrayé par la file d’attente, de charmantes gaufrières vont vous faire déguster les spécialités « maison » en attendant.
Une Gaufrette Saperlipopette – Rue des Mineurs 7
 

Grillades ardentes

Après 8 heures passées à traîner vos guêtres au Palais des congrès, une petite faim se fait sentir ? Les Sabots d’Hélène sont une institution liégeoise. Au menu, une spécialité locale : la charbonnade. Joli petit nom du barbecue sur lequel vous saurez (= pourrez) mettre vos viandes à griller. Simple, ludique et authentique, à l’image de nos cousins belges ?

Le conseil du WUDard : Comme dans la chanson éponyme de Brassens, ne vous arrêtez pas à la déco un peu rustre, les grillades d’Hélène satisferont les palais les plus sophistiqués (genre bœuf wagyu sur la carte).
Les Sabots d’HélèneRue Saint-Jean-en-Isle 18
 

C’est dans les vieux pots…

Ne pas se fier aux apparences ; dans un pays où « Non peut-être » veut dire oui, Le Pot au Lait n’est pas une crèmerie mais le bar le plus déjanté de la Cité ardente. Toute la scène artistique locale s’y précipite pour y laisser une fresque et autres œuvres plastiques, comme ces petites Barbies crucifiées sur un mur en latex turquoise pailleté.
Le conseil du WUDard : Si la déco vous rappelle un mauvais bad-trip sous LSD, la cour à l’entrée est aussi très sympa. C’est l’endroit idéal pour affoner son verre (i.e. boire cul-sec) avant d’aller prendre une belle poche de fun dans le Carré (= quartier des bars).
Le Pot au Lait – Rue Sœurs-de-Hasque 9
 
 

Portrait de Jean-Victor Blanc
article du WUD 47

Vous aimerez aussi

De l’obscurité jaillit la lumière
Un collectif de jeunes médecins congolais a fait connaitre son agacement face au dénigrement dont ils sont victimes de la part d'un des principaux...
Pas toujours facile d’obtenir une équivalence de diplôme à l’étranger

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.