IA chez le médecin : Les Francais disent OUI

61 % sont favorables à son utilisation

Dans le cadre de la première édition du salon « Santé pour tous » qui se tiendra ce week-end à Paris, une étude sur les Français et la prévention augmentée a été publiée. On y apprend que les patients sont majoritairement favorables à l’utilisation de l’Intelligence artificielle en santé.

S’ils veulent conserver un contact avec leur médecin traitant et restent méfiants quant à leur vie privée, les patients français estiment à 61 % que les nouvelles technologies et l’Intelligence artificielle (IA) permettent de faire davantage attention à sa santé. Ils sont même 50 % à souhaiter avoir accès à des logiciels d’IA capables d’interpréter leurs données médicales.

C’est ce que l’on apprend à la lecture de l’étude réalisée par Opinion Way pour la première édition du salon « Santé pour tous », qui se tiendra du 9 au 11 mars à Paris. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les Français sont prêts à faire le grand saut du numérique en santé. Ils sont 49 % à accepter d’avoir recours à un programme de médecine prédictive capable d’évaluer leur espérance de vie et de formaliser des recommandations.

« Une évolution des mœurs »

« Nous avons été surpris par ces chiffres », a expliqué William Bottaro, un des commanditaires de l'étude, lors de sa présentation à la presse, rapporte TicPharma. Pour lui, cela traduit « une évolution des mœurs, des mentalités, du rapport des Français à la santé, et une certaine ouverture aux nouvelles technologies et au digital ».

Mais il y a tout de même quelques nuances. Les 18-24 ans sont plus importants que les autres à vouloir recourir aux logiciels d’IA. Mis à part l’âge, les Français se divisent également quant aux supports utilisés. Pour la télé-consultation, 66 % préféreraient que cela se passe dans une structure de santé, 45% avec une plateforme de conversation vidéo à distance et 39% à l’aide d’une appli sur smartphone ou tablette. Les entrepreneurs de l’e-santé ont du pain sur la planche !

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Préparez-vous à subir la concurrence des machines…
Presse auscultée. Des chercheurs du MIT ont imaginé un robot filiforme capable de se glisser dans les vaisseaux sanguins du cerveau.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.