Greffe de coeur : La BA d’un taxi toulousain

Go fast for life

Mercredi 23 mai, un greffon a battu des records de vitesse. Emporté par un taxi, ce coeur humain a été transporté d'un hôpital du Sud-Ouest au CH de Rangueil à Toulouse en 40 minutes au lieu d’une heure et demi habituellement.

Le film Taxi 5, sorti début avril et toujours en salle, en a inspiré plus d’un. Mais pour une fois, un chauffeur de taxi a dépassé les limitations de vitesse pour la bonne cause. Mercredi 23 mai, un taxi toulousain a embarqué un coeur prélevé sur un patient décédé dans un hôpital du Sud-Ouest jusqu’à l’Hôpital de Rangueil, situé dans la ville rose. 

150 kilomètres entre les deux villes

Sur l’A20, à fond les ballons. Le greffon était accompagné de praticiens toulousains, et le véhicule encadré par des hommes d'un peloton motorisé de gendarmerie — qui ont fait office d’escorte, pour permettre un trajet des plus rapides. Il a fallu quarante minutes au taxi pour atteindre Toulouse, au lieu d’une heure et demi habituellement. Les deux villes étant séparées de 150 kilomètres l’une de l’autre.

Le greffon a aussitôt été greffé à son arrivée, d’après les informations de La Dépêche du Midi. En 2016, 27 greffes de cœurs ont été réalisées au CHU de Toulouse. Mais au 1er janvier 2017, 811 personnes étaient toujours en attente d’une greffe d’organes, dont 19 en attente d’un cœur.

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La grève des services d’urgence de l’AP-HP se poursuit, toujours sans les médecins. Mais les praticiens soutiennent moralement leurs collègues,...
Qui vont-ils consulter ?

Des étudiants mieux formés à leur spécialité ? Telle a été la volonté à l’origine de la réforme du troisième cycle des études médicales. Cette...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.