Exercer en Suisse ?

Mais pourquoi pas !

S'installer en Suisse après avoir exercé des années en France, c'est le choix opéré par deux chirurgiens : Jean-Denis Patet et Jean-Michel Zabot, qui se sont installés à la célèbre clinique de Genolier. Ils ont répondu aux questions de What's Up Doc sur ce départ heureux, de même que M. Blaise Zambaz, un des membres directeur du groupe GSMN (Genolier Swiss Medical Network).

Meilleur équipement, adaptabilité du temps de travail, confort de vie, autant de choses qui ne font pas regretter leur choix à nos chirurgiens. « Si on compare une clinique française et une clinique suisse, la clinique française sera bien moins équipée, le service sera moins personnalisé. Les infirmières auront moins de temps à consacrer aux patients ».

Retrouvez dans le dernier numéro le détail de leur démarche et les implications et conditions d'une telle installation !

Source: 

Alice Deschenau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les femmes médecins de secteur 2 conquièrent de nouveaux droits.
Un décret paru ce matin prévoit que la durée du congé maternité des travailleuses indépendantes soit aligné sur celle des travailleuses salariées.
Baisse du volontariat, baisse de la participation à la régulation médicale : les médecins libéraux installés en ont ras la caquette de la permanence...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.