Entretien d'embauche : l’avis du coach !

Annie Cottet, psychologue et membre titulaire de la société francaise de coaching, donne son avis sur les particularités de l’entretien d’embauche d’un médecin avec son futur patron.

Avant, la cooptation par un chef était de mise. Aujourd'hui, la concurrence impose des entretiens d’embauche. Si le chef de pôle ne détient pas toutes les clés de votre embauche (il n’est pas le directeur de l’hôpital, ni la commission médicale d’établissement à lui seul), il est une étape nécessaire et obligée…

 

WUD En quoi l’entretien d’embauche des médecins est différent de celui des cadres sup ?

 

AC À l’hôpital, la hiérarchie est plus forte. Un chef de service n’a pas seulement le pouvoir, il a aussi le savoir. Il inspire à la fois du respect et de l’admiration, ce qui rend le positionnement du demandeur plus délicat.

D’où la nécessité d’autant plus grande de respecter les règles du jeu et de se saisir du pouvoir d’influence.

Pour faire valoir son expérience, je conseille de raconter des anecdotes, de donner des exemples pour insister sur telle ou telle compétence.

 

WUD Mais les règles ne sont-elles pas moins rigides qu’en « entreprise » ?

 

AC Oui. Et c’est ce qui fait la difficulté. Les médecins, plus que les autres, sont réceptifs à la composante émotionnelle du discours. C’est pourquoi il est important de leur raconter des histoires, pour donner une consistance émotionnelle à certaines compétences. Il n’y a pas que le CV qui compte !

 

WUD Pas mal de chefs savent mettre mal à l’aise…

 

AC Oui, c’est effectivement fréquent dans le monde médical. Lorsque le recruteur ou le chef de service tente de vous déstabiliser, il vaut mieux jouer le jeu, et ne pas lutter contre cette situation. Cependant, il faut pouvoir reprendre la main à un moment donné et revenir sur le motif de l’entretien. Dire par exemple « cet entretien a de l’importance pour moi » pour reprendre le dessus. Cela n’a rien de dégradant, au contraire, cela remet les rôles à leur place.

Ce genre de réplique devrait être préparé par cœur, surtout pour les femmes, parfois soumises à des tentatives de séduction par la personne qui embauche.

Portrait de La rédaction
article du WUD 14

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.