Dépenses de santé : un ralentissement historique

En 2020, les dépenses de santé n’ont progressé que de 0,4%. Du jamais vu depuis 1950. 

Une histoire de gros sous. Mais pas aussi gros qu’estimés. L’année 2020, qui restera l’année Covid, a vu les dépenses de santé augmenter de manière particulièrement lente. Le compteur affiche 209,2 milliards d’euros, soit une hausse de 0,4% selon le rapport de la Drees publié ce mercredi 15 septembre. 

Une courbe encore jamais observée depuis que les comptes de santé sont disponibles, soit en 1950. Une dépense qui augmente peu, mais reste importante, comptant pour 9,1% du PIB.

La crise sanitaire a beau avoir engendré des milliards d’euros de dépense, elle a aussi eu pour effet (confinements et peur des contaminations obligent) de diminuer les dépenses de santé pour toutes les consultations hors Covid.

A l’hôpital, malgré une baisse d’activité, les dépenses ont augmenté, Covid oblige. Primes, heures sup’, et revalorisation des salaires, la bataille pandémique a entraîné de nombreux surcoûts. 

Autre secteur où le budget a explosé, les laboratoires d’analyses qui se sont vus pris d’assaut pour des tests de dépistage, avec à la clé, une hausse de 37,4% des dépenses.

 

 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Alerte rouge à Mulhouse. Alors que le groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud Alsace fait face à de nombreuses suspensions, le plan blanc...

La dernière édition de l’Observatoire sociétal FHP – Viavoice, a été dévoilée lors des Rencontres de la FHP à Marseille le 21 septembre.

[Chronique du pharmacien] Dans un communiqué de presse du 9 septembre, le syndicat MG France souhaite que les généralistes disposent de doses...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.