Covid-19 : le virus a fait plus d’un million d’orphelins

Tragédies sanitaires et humaines. A cause de la pandémie de Covid-19, plus d’un million d’enfants seraient devenus orphelins selon une étude américaine.

Les impacts d’une pandémie vont bien au-delà des décès qu’elle engendre. Car derrière, il y a une situation humaine à affronter pour ceux qui restent. Des chercheurs du Boston Children’s Hospital ont cherché à évaluer le nombre d’enfants devenus orphelins à cause du Covid.

Ils ont publié les résultats de leurs travaux de modélisation le 20 juillet dans la revue The Lancet. Au total, 1,13 million d’enfants ont perdu un parent ou grand-parent qui avait leur garde, dont 1,04 million ont perdu leur mère, leur père, ou les deux.

Les résultats se basent sur les données sur l’enregistrement de la surmortalité de 21 pays due à la pandémie en 2020 et début 2021. Cela correspond au total à 77% des décès Covid mondiaux. Les décès comptabilisés sont ceux causés directement par le virus mais aussi ceux qui en découlent de manière indirecte, notamment à cause d’un accès réduit aux soins du fait des confinements et restrictions de déplacements.

Pour les enfants, la perte d’un parent est un bouleversement. L’étude veut ainsi mettre en lumière l’impact de ces décès sur les familles, et notamment sur l’avenir de leur santé mentale. Les auteurs de l’étude mettent également l’accent sur l’importance de proposer des solutions et accompagnements à ces enfants pour éviter les dérives de l’isolement, comme la consommation de drogue. Des inquiétudes d'autant plus prégnantes pour les enfants déjà issus de milieux défavorisés et qu'il ne faut pas abandonner à leur sort. Autrement dit, on n'a pas fini de gérer les conséquences en cascade de la pandémie. 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Épidémie, an 2. Que ce soit en France ou aux États-Unis, c’est l’heure du rappel qu'il soit mémoriel ou vaccinal. 

D’après l’OMS, augmenter les taxes sur l’alcool permettrait de diminuer le nombre de cancer en Europe. Une conviction défendue par le biais d’une...

À partir de la fin du mois de septembre, les élèves de primaire singapouriens sont invités à étudier de chez eux. Une décision qui s’explique par une...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.